En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
La police judiciaire en intervention à Paris, au soir du 13 novembre dernier.
 

En Ile-de-France, les policiers qui sont intervenus pendant les attentats du 13 novembre bénéficient d’un soutien psychologique. Depuis un mois, une équipe de psychologues sillonne la région parisienne pour écouter les policiers qui en ont besoin.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • bouledog
    bouledog     

    Ce n'est pas aux politiques qu'en revient la reconnaissance mais aux forces de l'ordre
    et si ils avaient reçu l'ordre bien avant le 13 novembre il n'y aurait pas eu 130 morts
    ça fait longtemps que l'on dit qu'un bon nettoyage en profondeur était nécessaire

Votre réponse
Postez un commentaire