En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
People gather at a makeshift memorial for a tribute to the victims of a series of deadly attacks in Paris, in front of the Carillon cafe on rue Bichat and rue Alibert in Paris on November 20, 2015. Gunmen and suicide bombers went on a killing spree in Paris on November 13, attacking the concert hall Bataclan as well as bars, restaurants and the Stade de France. Islamic State jihadists operating out of Iraq and Syria released a statement claiming responsibility for the coordinated attacks that killed 130 and injured over 350. AFP PHOTO / THOMAS SAMSON  THOMAS SAMSON / AFP
 

Juste après les attentats du 13 novembre, une jeune femme s'est présentée dans un commissariat des Yvelines, prétendant faire partie des victimes. Placée en garde à vue en février, elle a reconnu les faits. Elle encourt jusqu'à 5 ans d'emprisonnement et 375.000 euros d'amende.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • iamagic
    iamagic     

    c'est scandaleux de profiter d'un événement triste comme celui-ci! Mais il y en a peut-être d'autres d'ailleurs qui ont agi comme elle. Le monde est beau!

  • Nae
    Nae     

    Peux être une.femme.demunie avec.tres peu de revenu qui ne sans sor pas.avec son rsa. C dur personnes peux juger lui mettre.une.amende.si elle.a.pas.de sous aucun intérêt bref à.la justice de faire son boulot

Votre réponse
Postez un commentaire