En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Atsa et Tina se trouvaient près du Stade de France, où trois kamikazes se sont faits exploser.
 

Trois mois après les attentats du 13 novembre, les victimes doivent désormais se reconstruire. BFMTV a rencontré les membres d'une même famille, qui ont été blessés par les kamikazes du Stade de France.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Dauphin91
    Dauphin91     

    Chapeau bas madame. De tout coeur avec vous

  • queenmum
    queenmum     

    C'est vrai, il y a des victimes plus médiatisées que d'autres.
    Tous les français, même non blesses physiquement, se sont retrouves victimes lors de ces attentats immondes...et ont tous changé.

  • David72000
    David72000     

    Encore une qui va demander du pognon

Votre réponse
Postez un commentaire