En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Des écoliers dans une salle de classe, à Bordeaux, le 2 septembre 2014. -
 

"Anticiper d'éventuelles réactions hostiles". Le ministère de l'Education nationale a donné des consignes pour éviter que ne se reproduise le rejet d'un "indispensable" débat et d'une minute de silence lundi, comme cela s'était parfois passé après l'attaque contre Charlie Hebdo.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Hamham
    Hamham     

    Le civisme avant tout. Nous sommes dans une République laique et on s'adapte à son pays !

    Boz Ramboz
    Boz Ramboz      (réponse à Hamham)

    Un peu plus laxiste que laïque il faut l'avouer.
    Offrir une telle place à une religion aussi sordide c'est clair que ça n'allait pas fonctionner éternellement.

  • Glochide
    Glochide     

    Et oui on a même peur de demander une minute de silence ........

Votre réponse
Postez un commentaire