En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La formation aux premiers secours est accessible à tous à partir de 10 ans.
 

Les pompiers de Paris ouvrent leurs casernes ce week-end pour proposer des initiations aux premiers secours. Une opération née du besoin ressenti de la population après les attentats de 2015. Mais ce n'est pas la seule solution pour apprendre les gestes qui sauvent: tout au long de l’année des formations existent pour former le grand public. Tour d'horizon.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Rians83
    Rians83     

    Cette formation devrait être obligatoire mais si elle n'est pas prise en charge par un employeur ou autre elle peut être honéreuse pour certaine personne. Heureusement on n'est pas confronté tous les jours aux attentats mais un chiffre à savoir c'est 20.000 décés par accidents domestiques en France et vous aurez plus fréquemment à pratiquer ces gestes chez vous et sur des êtres chers.

  • sortilege
    sortilege     

    et pourquoi pas : comment faire pour renvoyer tout "ça" d'où ça vient !!!

  • JOSS71
    JOSS71     

    Eh bien voilà le bel état d'esprit défaitiste de la France angélique, se résigner en priorité, à jouer le rôle du mouton qui attend, poliment et gentiment, d'être égorgé par le loup!...

    D'aucun prendraient le problème complètement à l'inverse, à savoir prendre immédiatement des mesures coercitives et radicales, pour mener une vie tellement insupportable au loup, qu'il en préfère jeter l'éponge et quitter à jamais les lieux, la queue entre les jambes, pour se réfugier dans des contrées sauvages, à l'abri de la civilisation, et où sévissent ses semblables...

    Hélas, nos "valeurs" dont nos élites se gargarisent à chaque fin de phrase, nous contraignent à prendre le statut du ruminant, il serait peut-être temps d'en changer avant qu'il 'y ait trop de loups dans les parages...

Votre réponse
Postez un commentaire