En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Salah Abdeslam attentats Paris
 

Les enquêteurs ont découvert que le terroriste présumé, en cavale depuis vendredi, a loué un appart-hôtel en banlieue parisienne juste avant les attaques. 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • ericdetours
    ericdetours     

    Merci au site bfm tv d'arrêter de supprimer mes messages ou je dépose plainte pour censure, je fais systématiquement un copié-collé des messages que je vous poste !!!

  • ericdetours
    ericdetours     

    Chercher sur Google : "alerte à la bombe hôtel Molitor".....vous risquez d'être surpris !
    Moi je n'arrive pas à comprendre pourquoi AUCUN média ne parle de cet évènement.
    Pour info voici ce qui c'est passé pour le match de ce soir 18/11/2015 :
    Le match Allemagne-Pays-Bas annulé en raison d'une menace «d'explosion», le stade de Hanovre évacué

    FOOTBALL Aucun explosif n’a été trouvé sur place…

    Mais visiblement Vendredi 13/11 PERSONNE n'avait jugé utile d'annuler le match et pourtant.....

  • Hamham
    Hamham     

    N'est il pas déjà en Syrie ??

  • poilagratter45
    poilagratter45     

    Si il est capturé, la justice va faire quoi de lui? Sachant que la police arrête les criminels et que la justice les relâche?

  • beaudolo
    beaudolo     

    "la traque de Salah Abdeslam se poursuit sans relâche", attention, la loi c'est 35h00 par semaine!

  • pujolm
    pujolm     

    Si j'osais je pourrais bien dire qu'il a une gueule d'ange on pourrait lui donner le bon dieu sans confession, mais voilà sa belle gueule d'ange c'est de morts qu'elle se satisfait.

  • Boz Ramboz
    Boz Ramboz     

    Pas le moindre flic à Barbès et rares sont ceux qui patrouillent dans les rues du 18e, drôle de traque, drôle d’état d'urgence.

Votre réponse
Postez un commentaire