En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
L'église de Saint-Etienne de Rouvray.
 

Le meurtre du prêtre de Saint-Etienne-du-Rouvray, mardi 26 juillet, relance les craintes de voir l'Eglise française être une cible récurrente de Daesh, alors que l'organisation a revendiqué l'attaque.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • mirabelle57
    mirabelle57     

    Tant que le drapeau de daesh ne flottera pas sur notre Dame,les politiques de droite comme de gauche qui pendant des années n’ont rien fait pour entraver ce terrorisme ,grace a une justice complaisante ,nous le voyons tous les jours ,ces délinquants en liberté,soutenu par leur entourage et les prêches salafistes qui continus,la vie de la population est en danger,grace a l’incompétence des politiques,il faudra une calculette pour comptabiliser les morts et blessés.
    Daesh et ses menaces nous prouvent tous les jours que nous sommes en 1ère ligne du front.

  • frayaca
    frayaca     

    Quand Valls et Hollande vont-ils faire arrêter ce carnage en les arrêtant tous, au lieu d'aller se montrer tous azymuts, la larme à l'oeil ?? Ils ont balayé les demandes de l'opposition sous des prétextes d'excuses...Car, eux, ne risquent rien ! mais les gens, eux, risquent leur vie partout... et ceux-là avaient un bracelet électronique (qui ne sert à rien !!!)

Votre réponse
Postez un commentaire