En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Attentat à Saint-Etienne-du-Rouvray: un terreau jihadiste mais pas de "filière normande"

A picture taken on July 27, 2016 in Saint-Etienne-du-Rouvray shows the church, where a priest was killed the day before in the latest of a string of attacks against Western targets claimed by or blamed on the Islamic State jihadist group. France probes an attack on a church in which two men described by the Islamic State group as its "soldiers" slit the throat of a priest. An elderly priest had his throat slit in a church in northern France on July 26 after two men stormed the building and took hostages. The attack in the Normandy town of Saint-Etienne-du-Rouvray came as France was still coming to terms with the Bastille Day killings in Nice claimed by the Islamic State group.
CHARLY TRIBALLEAU / AFP
 

Après l'attaque terroriste dans l'église de Saint-Etienne-du-Rouvray, la Normandie est une nouvelle fois nommée dans une affaire de jihadisme et de radicalisation. Pour autant, d'après les acteurs locaux, la région n'est pas plus concernée qu'ailleurs en France.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire