En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Faites-vous partie des bénéficiaires d'assurance vie qui s'ignorent ?
 

5 milliards d'euros dormiraient dans les caisses des compagnies d'assurances vie depuis des années. Un magot amassé grâce à des contrats jamais réclamés par leurs bénéficiaires.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

22 opinions
  • UltimInfo
    UltimInfo     

    Pour éradiquer la déshérence des contrats à venir... il faut s'y prendre du vivant du souscripteur.
    La seule solution qui existe est actuellement celle proposée par le site www.ultiminfo.com

    Plutôt que tenter de "réclamer son argent" après le décès du souscripteur, vaut mieux anticiper et donner aux souscripteurs les moyens, comme avec UltimInfo, de transmettre sereinement son capital décès.

    Donc, plutôt que de ramer après le décès d'un souscripteur, il vaut mieux préparer cela sereinement avant.
    Ultiminfo.com est un outil permettant à un souscripteur de gratuitement gérer et de mettre à jour ses clauses bénéficiaires de son vivant (le Pack Basic), tout en lui garantissant le bon dénouement de son capital décès vers les bénéficiaires désignés, après son décès (le Pack Sérénité).

    La déshérence ne respecte pas la volonté du défunt et spolie les bénéficiaires.

    Donnons aux souscripteurs les outils pour éviter à leurs bénéficiaires de devoir "penser à réclamer".

  • AIDAB
    AIDAB     

    Nous savons beaucoup plus c'est pourquoi on réclame un DEBAT .

    Le Défi d'un DEBAT avec l'AIDAB est lançé

  • AIDAB
    AIDAB     

    AIDAB

    Association d’information et de défense des assurés et des bénéficiaires .
    Jérôme BRUGERE, Président de l’AIDAB

    Chers concitoyens ,

    L’AIDAB est une association Lyonnaise qui est à l’origine du scandale sur les Milliards non réclamés dans l’assurance vie .
    Nous avons obtenu à force de persévérance deux lois contre les compagnies d’assurance , la dernière étant de mettre une obligation de recherche des bénéficiaires aux décès des assurés .
    Cependant cette loi ne fixe pas de délai de recherche rapide comme aux états unis, plus grave on ne peut pas rechercher des bénéficiaires insuffisamment identifiés .

    Pour exemple une clause ou ne figure qu’un nom ou qu’un nom et prénom ou encore qu’un nom ,un prénom et une date de naissance est insuffisante il faut au minimum un nom , un prénom , une date de naissance et le lieu de naissance pour éviter tout simplement l’homonymie s’ajoute à cela qu’il est plus facile de retrouver un bénéficiaire si vous mettez ses coordonnées et un lien juridique : mon père , frère , neveu …

    Que pensez des clauses types « mon épouse à défaut mes enfants à défaut mes héritiers » pour des célibataires , des concubins, des paxés , des familles recomposées …….???

    Vérifier donc vos clauses bénéficiaires , il y en a partout : dans vos cartes bleus( capitaux décès) , dans vos contrats collectif que l’on appelle contrats de prévoyance ( capitaux décès ) , dans vos assurances voiture ( capitaux décès ) dans vos contrats d’assurance vie placement …
    Il faut donc faire un suivi sérieux de vos clauses bénéficiaires .
    Aujourd’hui nous avons besoin de votre soutien car nous travaillons pour une troisième loi car nous avons posé le problème aux parlementaires de savoir ce que l’on entend par « héritier » dans le code des assurances .
    En effet pour rechercher des héritiers encore faut -il définir clairement ce mot héritier emprunter au succession , mot qui simplifie la rédaction d’une clause pourtant primordiale .
    Cela peut vous paraître étrange mais c’est actuellement notre centre d’intérêt pour garantir la recherche des bénéficiaires et les moyens pris par les compagnies d’assurances .
    Défendez votre argent , protégez le , garantissez le , contrôlez le et voyez son avenir pour son devenir .
    Vous pouvez retrouver l’AIDAB ou PHAREVIE sur internet .

  • MAMIE JO
    MAMIE JO     

    OK...d'accord, mes excuses

  • Action44
    Action44     

    Comment réclamer ? alors que l'on ne connait même pas les compagnies d'assurances de ses proches ? ni si on figure sur les documents auprès des assureurs ? surtout si on est éloignés géographiquement et dans plusieurs pays ?

  • JOJIO
    JOJIO     

    Vous ne devriez pas dire cela : avant la loi récente, les souscripteurs étaient incités à ne pas prévenir les bénéficiaires... renseignez vous avant de juger.
    En effet, le bénéficiaire si il connaissait son statut, pouvait accepter le contrat en bloquant toute modification du souscripteur...D'où le stock énorme de contrats non réclamés!

  • MAMIE JO
    MAMIE JO     

    A bien réfléchir, si véritablement tu as, ou vous avez été très proches du défunt le problème ne peut subvenir ...
    Si vous vous manifestez des années après, après des années et années de silence vous ne méritez aucun droit à l'assurance vie, ne serait-ce que MORALEMENT.....

  • occitalibre
    occitalibre     

    Définition d'assureur et/ou banquier?
    Voleur déjà enrichi!

  • aaaaa
    aaaaa     

    axa deja handicapes jongles par bebe AXA ?

  • ceforis
    ceforis     

    que cet argent soit réclamé par l'état et reversé aux rmistes en fin de droit .

Lire la suite des opinions (22)

Votre réponse
Postez un commentaire