En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Youssef Z. dont l'assignation à résidence a été levée décrit trois mois "difficiles" - Mercredi 10 février 2016
 

Accusé par de simples allégations policières, Youssef Z. raconte trois mois pénibles passés sous assignation à résidence, avant que celle-ci ne soit enfin suspendue.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • craputus
    craputus     

    Il n'a pas pu rester au côté de son père lorsqu'il était à l'hôpital.... on est pas aux USA et surtout dans les films américains où les personnes dorment à côté du patient!!! Et d'ailleurs était-il proche de mourir ou était-il en train de se faire opérer du genoux par exemple????
    En tout cas beau travail de journalistes encore où une personne peut dire n'importe quoi sans que cela soit vérifié ou qu'il y est un peu de questions contradictoires de ces derniers!!!
    Il a été assigné à résidence mais ils ne se posent même pas la question de savoir pourquoi? Moi en tout cas j'ai pas été assigné à résidence!!!
    Il n'y a pas de fumée sans feu.... sauf pour les journalistes et les magistrats!!!!

  • pikoulettes
    pikoulettes     

    depuis le 13 Novembre il y a des personnes qui sont hospitalisées et pour qui c'est encore plus difficille

  • grognon
    grognon     

    L'état d'urgence est le prix à payer pour les attentats qui ont eu lieu.

Votre réponse
Postez un commentaire