En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Adrien Anigo, fils du directeur sportif de l'OM circulait à bord d'une twingo noire, lorsqu'il a été abattu jeudi, à Marseille, dans un règlement de compte.
 

Adrien Anigo, fils du directeur sportif de l'OM José Anigo, a été tué par balles jeudi après-midi à Marseille dans un règlement de comptes. BFMTV.com revient sur les circonstances de son assassinat et sur le passé de la victime.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

16 opinions
  • Chasch
    Chasch     

    RIP connard!

  • RIXID
    RIXID     

    quand on joue avec le feu on se brule tout le temps les ailes

  • fred75
    fred75     

    j'ai envie de dire... que les racailles de toutes espèces se tuent entre eux, moi j'suis plutôt pas contre...

  • espagne68
    espagne68     

    on récolte ce que l'on sème, il a eu ce qu'il méritait, ce n'est pas du hasard mais un banal règlement de comptes entre délinquants!

  • PACO
    PACO     

    exactement

  • PACO
    PACO     

    snif "qui vit par les armes perit par les armes"

  • Carambar
    Carambar     

    des braquages et " on se range en tenant des commerces " ( acheté avec l'argent volé ) ___ ils vont pas nettoyer la ville : 15 morts pc'est 0,1 % des délinquants !!!!!!!!!!!!

  • sarah040000
    sarah040000     

    of pas de quoi en faire un article ...une crapule de moins

  • gigoton
    gigoton     

    Je ne comprends pas pourquoi on nous bassine uniquement avec Anigo, l'autre assassinat compte pour du beurre, il ne doit pas être membre d'une famille connue lui!!!!
    Si son père n'aurait pas de la notoriété on aurait passé à autre chose le lendemain
    A croire que la violence n'existe qu'à Marseille mon fils a été braqué trois fois dans la Loire dans son bureau de tabac dont le dernier tir d'arme à feu, il n'a pas fait la une de BFMTV

  • ed24
    ed24     

    Qui sème le vent, .....

Lire la suite des opinions (16)

Votre réponse
Postez un commentaire