Les "ardoises" numériques s'invitent à l'école

La marque française Bic a mis au point une ardoise numérique, sous forme de tablette. Elle est déjà expérimentée dans certaines écoles, comme dans les Yvelines.

Marion Ruaud et Véronique Fèvre
Le 21/11/2012 à 12:31

L’avenir de l’Education nationale passera-t-il par les tablettes numériques ? Les acteurs du monde éducatif tout comme les constructeurs en sont persuadés.

Ce mercredi, les leaders du marché, tels Apple et Samsung, seront présents au salon Educatec, qui s'ouvre à Porte de Versailles. Des Français aussi seront là, comme la marque Bic, qui a mis au point avec Intel une ardoise numérique. BFMTV s'est rendue dans une école maternelle des Yvelines, où elle est expérimentée.

Des élèves plus concentrés

Sur leurs tablettes, les enfants font du dessin, mais aussi des exercices d'écriture, ou de calcul. Et le succès est au rendez-vous. "Je préfère la tablette, parce que c'est plus facile à faire, parce que c'est bien", témoigne une petite.

Résultat, les élèves sont très concentrés et avancent chacun à leur rythme. Pas question de naviguer sur internet sans l'accord de la maîtresse, qui peut consulter l'historique de la tablette pour regarder les exercices effectués et mieux suivre chaque élève.

Mais les enseignants insistent, il n'est pas question d'utiliser cette tablette tous les jours. Elle reste un outil pédagogique comme un autre. Les premières tablettes Bic équiperont les écoles qui le souhaiteront dès la rentrée prochaine.

Toute l'actu Société

La question du jour

Êtes-vous favorable au rétablissement de l'autorisation de sortie du territoire pour les mineurs?