En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le site ArcelorMittal de Florange
 

Arnaud Montebourg recevra ce mercredi les syndicats du site ArcelorMittal de Florange qui espèrent être éclairés sur la situation. Alors que l’Etat n’a plus que deux jours pour trouver un repreneur, François Hollande a abordé la possibilité de nationaliser le site.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

13 opinions
  • Charly boss
    Charly boss     

    yanndu37 a raison, beaucoup d'industriels achètent leur acier hors de france, bien mois cher même avec les coûts de transport. Nationaliser Florange n'a de sens que si un plan annexe est en place, un plan qui incitera les industriels à se tourner vers l'acier français faute de quoi Florange fabriquera pour stocker.......et déstocker quelques mois plus tard en bradant pour rentrer dans ses coûts.

  • BJP34
    BJP34     

    Et si Mittal en réponse à une nationalisation du site de Florange répondait par la fermeture des autres sites qu'il détient en France ... Lequel des protagonistes serait le couillon de la farce.. En Lozère les ouvriers eux ont les craquettes et ils ont de quoi.

  • alex2012
    alex2012     

    c'est trop facile de dire n'importe quoi. avant de parler il faut se renseigner sur le groupe mittal, son poids, ses investissements à travers le monde, son chiffre d'affaires etc...Mittal peut demain investir là ou il veut dans es 4 coins du monde par contre nous avec notre mentalité on n'arrive pas à trouver d'investisseurs ni pour la petite couronne ni pour les hauts fourneaux. il faut se poser les bonnes questions.

  • marcus90
    marcus90     

    il faut arrêter de rêver, on n'est plus dans les années 60. le plus important dans la voiture c'est l'électronique embarqué et non l'acier. elle devient de plus en plus en matériaux de synthèse. les nostalgiques des nationalisations n'ont qu'à voir les résultats acelor, crédit lyonnais etc...le marché est impitoyable la règle c'est marches ou creves. les paroles de melonchon et ses amis c'est tout juste bons à rassurer qui veulent encore l'Etat providence qui règle tous les problèmes.

  • legaulois
    legaulois     

    Nationaliser une entreprise c'est en faire une annexe de l'administration française...
    Qu'ils perdent de l'argent (et donc c'est le pigeon de contribuable qui lui se lève de bonne heure le matin pour aller bosser qui devra payer..)
    ou qu'ils en gagnent : ILS S EN FOUTENT !!!!
    Même les pays communistes les plus durs en reviennent...

  • cxvcxwc
    cxvcxwc     

    MITTAL est entrain d investir 70 millions d euros dans le 48 !

  • yanndu37
    yanndu37     

    Je suis dirigeant dans l'industrie mécanique, j'achète 600 à 700 k€ d'aciers par an !!! mon négociant achète tout en chine par bateau complet qui arrive à roterdam (pas en france pour être sur d'être livré) le coût de tout ça revient à moins cher que si c'était fabriqué en France !!! alors nationalisons, mettez un peu plus la main à la poche car si Florange and co veulent être compétitifs, il va falloir revoir les salaires, les impots etc... une restructuration obligatoire à faire, donc des départs à la retraite à 50 ans pendant que vous, vous trimererez jusqu'à 60 voir plus au détriment et jusqu'au jour où on partira dans le sens inverse où il y aura un gros manque de moyens humains !!! enfin pour dire que la nationalisation on en reparlera !!!!

  • mecacote
    mecacote     

    Il est des secteurs qui ont une importance capitale pour le pays. Les aciéries en font partie ...car de l'acier on en met partout , constructions de maisons, d'immeubles d'ouvrages tels que les ponts , mais aussi dans les voitures .... vous voudriez que l'on ne puisse maitriser ces couts là ? comme le pétrole et que nous soyons dépendants .
    Il faut effectivement relancer les nationalisations de secteurs clefs et ensuite revendre ces secteurs sous conditions.
    Des acieries françaises performantes qui vendraient de l'acier partout en europe voila un projet d'avenir ...

  • ricks
    ricks     

    Mittal un investisseur? il n'a jamais rien investit, c'est bien là le problème. Il s'est installé grace aux subventions publiques. Donc va falloir déjà qu'il remboursse le contribuable français, puis ensuite dégager pour aller pomper d'autres gouvernements européens, c'est sa seule stratégie

  • marcus90
    marcus90     

    les gesticulations du gouvernement et du président et les applaudissements du responsable CGT me laissent perplexes. avec un petit brin d'intelligence on déduirait facilement que si site était viable par rapport au marché mondial de la sidérurgie, mittal ne l'aurait pas sacrifié. alors arrêtons de raconter des histoires aux employés et que le gouvernement travaille sérieusement pour une réelle reconversion de ces personnes ou du site lui même. raconter des mensonges et balancer des promesses à 4 sous c'est bon pendant la période électorale maintenant les français ont besoin d'un discours de vérité et des mesures pragmatiques et réalisables.

Lire la suite des opinions (13)

Votre réponse
Postez un commentaire