En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Des patrons français lancent un appel en faveur d'une hausse de leur impôts
 

Seize dirigeants de grandes entreprises françaises ont signé un appel en faveur de l'instauration d'une "contribution exceptionnelle" des Français les plus favorisés à la réduction des déficits publics qui menacent selon eux "l'avenir de la France et de l'Europe".

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

115 opinions
  • vsalva
    vsalva     

    Au lieu de se plaindre et de subir les augmentations d'impôts que les très riches ne paient pas et que les politiques font semblant de leur faire payer, nous ferions mieux d'agir en hommes et de nous réapproprier le pouvoir et les richesses de façon intelligente et pacifique. De manière plus honnête que les multimillionnaires et multimilliardaires qui nous doivent leur fortune, ainsi qu'au pays. Pas besoin d'attendre non plus leur pseudo gentillesse et contribution. Je m'explique. Nous avons qu'à voter pour un parti qui décidera l'action suivante : l'utilisation de l'impôt public pour le rachat de multinationales de la grande distribution, bancaire et alimentaire pour commencer, afin d'en faire une entreprise citoyenne solidaire au peuple Français. Son rôle : revendre les produit de première necessité à prix de revient pour la famille, sans bénéfices scandaleux pour l'usurier. Soit une économie de 10 à 50 % quand vous y achèterez un aliment ou une couche bébé. Quand aux produits de second ordre, comme les parfums, ils y seraient vendus à prix actuels. Mais dont les bénéfices seraient réservés à l'oeuvre de solidarité par la création d'emploi, l'aide à l'éducation et à la santé. Bien entendu, cette entreprise doit se développer à très grande échelle et devenir le patrimoine de l'humanité. Elle ne doit pas être soumise à l'actonnariat sauvage, mais à l'action unique pour chacun et de foi en l'économie des lumières pour le vrai sciècle des lumières. Je parle de foi en parlant de valeurs humanistes et de partage. D'une seule et unique action par citoyen ne permettant pas de faire de profits que les grands patrons cumulent si bien pour le déséquilibre, mais de permettre des économies pour toutes les familles. Ainsi grace à cette entreprise redistribuant les richesses et permettant de faire de nombreuses économies, la france ou le monde retrouveraient leur équilibre économique. Sachant que ce ne sont que les riches et les intérêts privés égoistes qui provoquent les crises en dépouillant chaque fois plus pauvres, les classes moyenne et les états. Qu'en pensez vous messieurs les économistes. Pour plus de reponse sur ce nouveau système économique je vous invite à regarder le site *** . A chercher sur google.

  • Ouaff
    Ouaff     

    1°- Si les riches pouvaient, non "se barrer", mais délocaliser leur fortune, c'est à cause de la mondialisation et de l'Acte Unique européen (voulu en 1986, entre autres, par Mitterrand et Delors).
    ------------------------------------
    2°- Il faut être aussi "dans le coup". Avec la crise, la fiscalité augmente dans TOUS les pays importants. Donc, à l'exception de certains petits "paradis", c'est de moins en moins évident de s'expatrier pour échapper à la fiscalité.
    ---------------------------------------
    3°- Je ne vois pas ce que Hitler "vient faire dans cette galère" ou l'art de tout mélanger. Je parle de De Gaulle, chef du gouvernement provisoire (1944-1946) et surtout président de la république (1959-1969).
    -----------------Exemple : pour que les Français de nationalité vivant à Monaco paient des impôts en France, il n'avait pas hésité à demander aux douaniers de faire du zèle à la frontière avec la Principauté. Quel politique actuel UMP ou PS oserait faire la même chose dans la même situation ?

  • zappeurfou
    zappeurfou     

    juste ces mots

  • citron presse
    citron presse     

    j’ai entendu, par deux fois, Monsieur Jean François KAHN dire :
    - « nous sommes revenus comme en 1929. »
    Devons nous attendre à un 1936 ?

  • citron presse
    citron presse     

    De toute façon, ils n’en paieront jamais plus que toutes les niches fiscales dont ils bénéficient.
    Supprimons TOUTES LES NICHES FISCALES.

  • Pat 94
    Pat 94     

    Comme d'abitude on se fout de nous.Oui ces riches vont payer, mais 1à2%, cela ne les empècheront pas de dormir et l'ètat pourra nous dire qu'ils ont contribué à l'effort national.
    Comme dans les boites de paté,à partir de 1à2% de foie gras ou de truffes sur l'étiquette de ce paté l'indication est au foie gras et au truffes.Je crois que les truffes en définitive ce sont nous.

  • machia
    machia     

    les patrons qui ont trop d'argent n'ont qu'à le distribuer aux autres et pas besoin de paperasse, il suffit d'ouvrir le porte monnaie Messieurs pas besoin de faire de la comm.

  • alibaba et les 30 000 contribuables
    alibaba et les 30 000 contribuables     

    Si on creuse un peu, 300 millions d'euros pour 30 000 ménages, ça fait 10 000 euros en moyenne par ménage. Sachant qu'ils ont des revenus supérieur à 1 million d'euros /an. Soit au maximum 1% de plus d'imposition en moyenne. Je dis bien au maximum. Car à 10 millions de revenus, ça fait plus que 0,1% de contribution. Alors pour Mme de Bettencourt et ces quelques 300 millions d'euros annuel (et je pense que je suis un peu léger), faites le calcul.
    Alors certes, il ne s'agit pas de les foutre à poil, mais il faut quand même relativiser "l'effort" !!
    Cet appel est fortement révélateur d'une crainte de ces "patrons". Ils souhaitent apaiser un climat général devenu trop tendu et insupportable. Mais j'espère que cela ne calmera pas la colère de la majorité des français (mais aussi dans beaucoup d'autres pays) qui souffrent dans un système à l'agonie et qui montre son vrai visage. Non, ce n'est pas le progrés que nous offre ce système ultra-libéral, mais la décadence, la baisse du niveau de vie, la perte des valeurs humaines.

  • sioned
    sioned     

    ou trouver des milliards
    1 -au debut de la mise en place de la tva il existait un taux a 33% sur les produits de luxe
    retablissons ce taux sur voiture a p^lus de 40000 euros ; sur les bateaux..ect
    2 taxe sur les bateaux et gros vehicules . forme de vignette
    3- limitation de la remuneration des mandat politiques toute remuneration de tous les mandats limitée à 6000 euros
    4 tranche d impot a 50% pour tout revenu superieur a 100000 euros par an
    5 - suppression de toutes les exoneration sur les plus values pour l immobilier cede pour une valeur deplus de 300000 euros avec maitien des regimes actuels pour les bien inferieurs a ces valeurs
    6 taxation a l impot sur le revenu de tous les dividendes surperieur a 10000 euros maintien du regime en dessus de ce seuil
    7- suppression du credit d impot sur emploi a domicile pour les revenus superieur a 100000 euros an ..
    8 taxation en avantage en nature des avantage sur air france..sncf..edf..au meme titre qu un salarie du prive qui dispose d un bien mis a sa disposition pour son emplyeur
    9 suppression des abattements forfaitaires pour frais professionnels et remplcement par les frais réels
    10- impot societe a 50% sur benefice distribue.

  • Alancienne
    Alancienne     

    et donc pour toi l'économie ira mieux en France quand tous les riches que tu impose à X % de plus se seront barré hors de France ??? et de plus faut arrêter avec le général de Gaulle ... car il a dit aussi des choses ( qui souvent ne sont pas évoquer ) alors qu'il a combattu contre le nazisme en europe et qui si elle sont dite aujourd'hui : tu passe limite pour le petit-fils d’Hitler .... la politique , le monde , la pensée , tous était différent avant , donc laissons les morts reposer en paix

Lire la suite des opinions (115)

Votre réponse
Postez un commentaire