En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Les sites appelant à commettre des actes terroristes ou faisant l'apologie du terrorisme peuvent désormais être bloqués sur demande de la police.
 

Le décret permettant de bloquer des sites internet terroristes a été signé ce mercredi en conseil des ministres. La mesure issue de la loi doit permettre d’empêcher la propagande jihadiste sur Internet de façon accélérée.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • ornicar
    ornicar     

    Ils en n’ont rien a foutre ce sont des cramés.
    Il faut prendre des mesure plus radical, pour les doubles nationalités retour dans le pays de leurs amours avec bien entendu toute la famille et tout son regroupement familial.
    Je peut vous garantir que sa les calmerais.
    Et sa ferais de la place dans les prisons pour les assassins reconvertis

  • ornicar
    ornicar     

    Ils en n’ont rien a foutre ce sont des cramés.
    Il faut prendre des mesure plus radical, pour les doubles nationalités retour dans le pays de leurs amours avec bien entendu toute la famille et tout son regroupement familial.
    Je peut vous garantir que sa les calmerais.
    Et sa ferais de la place dans les prisons pour les assassins reconvertis

  • Boz Ramboz
    Boz Ramboz     

    Est-ce que ces mesures seront valables pour les sites "normaux" qui relaient ouvertement les appels au meurtre des terroristes ?

Votre réponse
Postez un commentaire