En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

L'ancien joueur de foot Jocelyn Angloma réagit à la crise qui touche son île natale, la Guadeloupe.Il croît à la mobilisation des sportifs.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • pape 83
    pape 83     

    Bravo monsieur ANGLOMA ...Nous avons entendu et lus de nombreux messages de désolation et d'indignation mais sans plus les footballeurs antillais de trés haut niveau
    pourraient se montrer particulièrement généreux en tentanr des actions de soutient...pourquoi pas!

  • karl34
    karl34     

    il n'ya pas de différence de prix du kg de banane, les 40% c'est pour tous les fonctionnaires guadeloupéens,
    toutes ces erreurs veulent dire que tous ces sportifs ne vivent plus en guadeloupe depuis longtemps, et que visiblement ils n'y sont pas suffisemment attachés pour y créer des entreprises et des emplois avec le fric qu'ils ont pu gagner en métropole.
    ce sont des donneurs de leçons au petit pied et pas plus
    de toute façon, on ne peut pas en attendre plus de sportifs gavés d'euros

  • Jat
    Jat     

    Y'a des gens qui prendre plaisir a parler pour ne rien dire. Le comble est qu'il se plaint que d'autres osent se plaignent. Enfin les Guadeloupéens sont français et contrairement ce que l'on peut lire son viscéralement attaché a leur pays(France)et il est normal que les sportifs Domiens qui représente la France s'indigne du manque de considérations dont sont victimes leur régions. Encore une fois pour ceux qui s'évertue à ne pas comprendre ( oui je sais contradiction),les revendications sont le respect d'une justice social (thème cher a notre président) et que l'on leur réfléchissent enfin à de réelles dynamiques économiques.

  • 22 les v'la
    22 les v'la     

    les sportifs aux salaires plus qu'indécents peuvent créer un fond de solidarité pour aider les plus délunis de laGuadeloupe

Votre réponse
Postez un commentaire