En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Amiens: une quinquagénaire entame une grève de la fin pour dénoncer l'insalubrité de son logement
 

En plein hiver, la température de son logement ne dépasse pas les dix degrés.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • ♥ de France
    ♥ de France     

    Si je comprends bien la dame peut se permettre de claquer 200 euros par mois dans un chauffage électrique servant à rien mais ne peut pas investir dans un poêle japonais produisant une chaleur moins volatile en attendant la fin de l'hiver pour trouver mieux comme logement ou faire faire des travaux par le proprio. Encore un fait divers défendant la cause des prochaines taxes sur l'isolation...(Médias, politique Macron : même combat)

    claude.martin44@yahoo.fr
    claude.martin44@yahoo.fr      (réponse à ♥ de France)

    Rarement vu un commentaire aussi stupide. A vos yeux c'est la locataire qui doit payer pour les manquements de son bailleur ? Et bien les propriétaires véreux qui ne voient que la perception de leur loyer et qui laisse les logements qu'ils louent se délabrer ont de beaux jours devant eux. De plus, elle a une surface de 25 M² et elle s'en sort avec 200€ de facture mensuelle. Vu la surface même avec un poêle japonais la facture resterait salée. Réfléchissez un peu avant de balancer les âneries qui vous passe par la tête.

Votre réponse
Postez un commentaire