En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Morceaux d'amiante, image d'illustration.
 

Les anciens travailleurs de l'usine Trailor, en Lorraine, recevront chacun 10.000 euros d'indemnités au titre de préjudice d'anxiété lié à leur exposition à l'amiante.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • HeyBaal
    HeyBaal     

    N'importe quoi.
    Indemnisés de n'avoir rien eu.
    Et les types qui vivent dans des quartiers pourris, peuplés de multirécidivistes libres, ils ont droit à l'indemnisation de leur préjudice d'anxiété ?
    Les petits patrons qui ont arrêté de se payer pour tenter de ne pas mettre tout de suite la clé sous la porte et qui voient encore les socialistes préparer des hausses de taxe pour financer le CAC40, ils ont droit à l'indemnisation de leur préjudice d'anxiété ?
    Les parents qui retient leurs enfants d'une école où un enfant subi des contrôles dès fois qu'il aurait ébola, ils ont droit à l'indemnisation de leur préjudice d'anxiété ?
    Les bijoutiers qui ont le droit entre risquer de mourir ou de finir leur vie en prison, ils ont droit à l'indemnisation de leur préjudice d'anxiété ?

Votre réponse
Postez un commentaire