En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le procès, qui se tient depuis jeudi devant la cour d'assises de l'Allier à Moulins, doit durer jusqu'au vendredi 28 février.
 

Odile Varion a toujours nié les faits. Son fils, mineur au moment des faits, sera jugé ultérieurement par le tribunal des enfants pour "destruction de preuve".

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • He Ben He Ben
    He Ben He Ben     

    C'est en effet plus facile 2 morceaux qu'un corps entier pour le faire rentrer dans le coffre.

Votre réponse
Postez un commentaire