Aisne : un canton privé de téléphone après le vol de 2km de câbles

A.S. avec AFP
Le 23/02/2013 à 16:36

Des villages d'un canton de l'Aisne étaient toujours privés de téléphone ce samedi, après le vol de deux kilomètres de câbles enterrés dans la nuit de mercredi à jeudi, a-t-on appris samedi auprès de la gendarmerie.

Situés "en bordure de route, les câbles étaient enterrés à un mètre de profondeur, mais visibles tous les 300 mètres par des 'regards' qui permettent aux techniciens d'y accéder" et qui ont été utilisés par les voleurs, a expliqué le commandant Olivier Lefebvre de la compagnie de gendarmerie de Soissons, confirmant une information du journal L'Union.

Ces câbles téléphoniques, d'un diamètre "assez important de 3-4cm", contiennent du cuivre et d'autres métaux convoités en raison de la forte hausse des cours.

La question du jour

Selon vous, le gouvernement Valls conduit-il une politique d’austérité?