En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Air France's director of Legal Affairs Franck Raimbault arrives to the court of Bobigny, northern Paris on May 27, 2016 during the trial of 15 French CGT union's members judged for the episode of the “torn shirt”, in full showdown initiated by the union with the government on labor law. On October 5, 2015 under the cries of “ naked, naked ” and “ resignation “, the Air France human resources director found himself shirtless, tattered shirt during a protest after the announcement of a restructuring of the airline threatening nearly 3,000 jobs. AFP PHOTO / BERTRAND GUAY  BERTRAND GUAY / AFP
 

Le procès de quinze salariés d'Air France a été renvoyé à septembre peu après son ouverture vendredi, un report opportun en pleine épreuve de force de la CGT avec l'exécutif sur la loi travail.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • alain01
    alain01     

    Une fois de plus, la Justice a plié

  • jéronimo
    jéronimo     

    ou comment la justice se dégonfle une fois de plus quand c'est pas libérer les voyous qui ont incendiés la voiture de police

  • claude77777
    claude77777     

    Comme ça ils aurons le temps de manifester

  • romanal_8
    romanal_8     

    Ben voyons, pas question de juger des manifestants CGT ces jours si, ça mettrait de l huile sur le feu.... Il y'a toujours une bonne raison politique pour que les choses n' avancent pas....

  • Mordicus
    Mordicus     

    Le scandale de la chemise anglaise à 180 € arrachée et détruite sans pitié aura sa suite à la rentrée )))..............

    romanal_8
    romanal_8      (réponse à Mordicus)

    Je dirais plutôt le scandale de l 'agression d un groupe de déjantés sur un être humain, meme si il avait été en T shirt, cela aurait été pareil....

Votre réponse
Postez un commentaire