En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Ain : la fillette brièvement enlevée a été violée
 

Maëlle, 5 ans, enlevée pendant plus de 4 heures dimanche à Niévroz (Ain), puis retrouvée, ses vêtements déchirés, a été agressée sexuellement et violée, a confirmé le procureur ce lundi après-midi. Le suspect arrêté est connu pour des faits de pédo-pornographie.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

137 opinions
  • flo72
    flo72     

    J'ai oublié de préciser dans mon message précédent que le viol est une torture, et la torture est abolie en France comme la peine de mort. Mais de violer un enfant c'est pas une torture ça ! je n'ose pas imaginer un homme contre une petite fille ou un petit garçon avec son gros sexe. Pourquoi montrer la photo de la petite fille et pas celle de violeur. Moi je souahiterais comme en Amérique le portrait du monstre affiché partout. En France faut tout cacher et nos enfans paient. Ecoeurant.

  • flo72
    flo72     

    Bonjour
    Je souhaiterais que l'on rétablisse la peine de mort pour les monstres qui violent nos enfants. Même un animal ne fait pas ça. Quel calvaire pour un enfant de se retrouver face à un violeur qui va lui faire du mal. comment peut-t-on ne pas punir. Nos politiques ne voteront jamais ce genre de loi puisque leurs enfants sont protégés jour et nuit eux grâce à leur fortune ! ils s'en foutent. vive le Référendum.

  • Domi23
    Domi23     

    Cette affaire est atroce et il faut protéger ses enfants.
    J’ai 54 ans et ma mère nous interdisait de jouer dans la rue. Elle avait été marquée par une affaire de viol d’enfants dans les années 1930 dans une ville de l’Ouest de la France ou la police avait poursuivi un homme sur les toits..Et pourtant la peine de mort existait..
    On peut les enfermer ,les torturer ,les tuer à petit feu mais on empêchera pas le vice ,et hélas d’autres de recommencer ..
    Il y a des dangers même dans les lotissements à la campagne ,là ou je réside ,village de 3500h, des grappes d’enfants très jeunes jouent dehors sur la voie publique et foncent à vélo dans des priorités à droite ,là ou de jeunes conducteurs à scooter s’exercent à des accélérations …
    Je préfère ne pas regarder…de toute façon je me ferai insulter :de quoi j’ me mêle..

  • fredo19702212
    fredo19702212     

    Il l'a violé , comment, avec quoi , où, dans quoi?

    D'après le reportage, l'expert psychologique parle d'une enfant bluffante, qui semble déjà avoir oubliée.
    Donc il n'a pas fait grand mal.

    comment, avec quoi , où, dans quoi?

    Il n'y a que ceux qui ont accès au dossier médical qui savent?
    Il était déjà suivi le violeur, pour l'administration qui le gère, c'est bien, ça les fait sortir de leur naphtaline.

    Mais il était suivi et il a fauté.

    Et puis la fillette, seule , à 5 ans?
    Ca peut arriver, j'ai connu quelqu'un de tout afait respectable et fortuné qui devait garder une fillette, tellement contente d'aller dans cette merveilleuse maison de riche avec une piscine pendant l'abscence de ses parents et elle s'est noyé dans la piscine du gardien qui avait piqué un roupillon en plein été. Hum Hum .

    Pour en revenir au sujet ça me rappelle le syndrome de Stockolm, mais là ce n'est pas un otage et un terroriste, c'est le violeur, ces victimes, ces bourreaux.

    A quand même l'expert a démontré que comme l'enfant avait déjà d'autres projets (publicité au passage) et bien elle allait "oublié".

    Et ses enfants à cette fillette, si elle en a , vous ne croyez pas qu'elle s'en souviendra?

    Je me demande si tous ceux qui sont pour la peine de mort si ils aiment entendre les explications de ces experts psychologiques et psychiatriques.

  • toy22
    toy22     

    Pourquoi nos gouvernants ne font ils pas un référendum avec une question simple;
    Peine de mort ! OUI OU NON POINT BARRE
    Cela suffit de toujours trouver des circonstances attenuantes a tous ces pervers.La prison nous coutent trop chere donc retour au coupage de tete.Atous ceux qui pensent que je suis un sauvage posez vous simplement la question si c'etait ma fille ou petite fille.Mais bon une bonne partie des defenseurs de la peine de mort et on comprend pourquoi avec les faits divers de ces dernieres semaines.

  • Mime
    Mime     

    dans mon enfance on jouait dans la rue devant la maison du danger il n'y en avait pas!
    c'etait une vie normale une societe equilibree et les citoyens en campagne ou en ville ne pensait meme pas qu'il pouvait arriver quelque chose de grave !
    nos portes n'etaient pas fermees à clef nos parents et enfants vivaient sereins le vrai confort c'est cela!
    un gouvernement a le devoir de proteger les biens et les personnes!
    la population n'etait pas la meme et les sanctions non plus!
    je deteste ce monde actuel on a depasse des limites et il n'y a maintenant plus de limites!
    et plus personne sur qui compter car l'avenir c'est payer pour se proteger la tranquillite sera pour les riches il faudra payer cher pour cela

  • picoline 11
    picoline 11     

    Le bagne de Cayenne et sur une ile autour la mer ou pullulent des requins grand blancs et tigres ,,ça vaudrait le coup de les mettre là bas les premiers reconstruirons des compagnies de légion vont périodiquement faire le stage brousse pourront en période de repos garder ces lascars et ils leurs manquera rien

  • lakes
    lakes     

    ca coute très cher, gerbelle.

  • Papi triste
    Papi triste     

    Un grand bravo a monsieur Badinter d'avoir contribuer à bannir la peine de mort, que sauf erreur de ma part monsieur Chirac volait la maintenir pour les assassins de policiers et des petits enfants. Continuez à libérer de tels individus, et bientôt nous nous trouverons a nouveau dans Sodome et Gomorrhe.

  • Gerbelle
    Gerbelle     

    Au lieu de les vider les prisons,le gouvernement ferait mieux d'en faire construire d'urgence.Déjà ça créerait des emplois dans un premier temps, dans le bâtiment et ensuite,dans l'administration pénitencière.Mais des "Prisons",pas des palaces.Avec travail obligatoire,très peu de parloir,etc...Et puis comme celà même une très courte condamnation pourrait se faire effectivement,"enfermé".On ne nous bassinerait plus avec le manque de place.

Lire la suite des opinions (137)

Votre réponse
Postez un commentaire