En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Tribunal de grande instance de Lille
 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • Manguifirek
    Manguifirek     

    Lorsqu'un avocat vous demande une caution, vous êtes en droit de rédiger votre chèque à l'ordre de la CAISSE DES DEPOTS ET CONSIGNATIONS et non CARPA comme il vous le demandera, ainsi il ne sera pas rémunéré avec votre argent.

  • Manguifirek
    Manguifirek     

    Lorsqu'un avocat vous demande une caution, vous été en droit de rédiger votre chèque à l'ordre de la CAISSE DES DEPOTS ET CONSIGNATIONS et non CARPA comme il vous le demandera, ainsi il ne sera pas rémunéré avec votre argent.

  • Manguifirek
    Manguifirek     

    Non seulement les avocat versent les faux "Frais de plaidoiries" dans leur caisses de retraite à l'insu du client mais en plus refusent la proposition de Mme TAUBIRA de faire financer l'Aide Juridictionnelle par seulement le prélèvement d'une partie des intérêts des sommes déposée à la CARPA par les clients des avocats. Ainsi les avocats se rémunèrent deux fois sur le dos de leurs clients. Quelle pingrerie et malhonnêteté !

  • Manguifirek
    Manguifirek     

    Les arrangements à l'amiable sont la meilleure réponse pour décourager ce un système juridique à l'américaine basé uniquement sur l'argent.

  • Manguifirek
    Manguifirek     

    Ras-le bol des avocats !

  • Pseudome
    Pseudome     

    Nous nous demandons pourquoi il y a tant d'affaires en justice .... aussi, pourquoi tant de professionnels de justice ?... il y a des affaires qui sont sans doute inventées aussi (il faut bien que les professionnels aient du travail !) ... Aussi, nous suggérons que ces professionnels aient d'autres métiers en parallèle au cas où il n'y ait pas assez d'affaires en justice, pour éviter d'en inventer ...

Votre réponse
Postez un commentaire