En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le procureur de Lille a assuré que les réquisitions du parquet seraient "sévères"
 

Trois des quatre skinheads soupçonnés d’avoir attaqué un bar gay lillois mercredi soir seront jugés en comparution immédiate ce vendredi après-midi. Trois employés du Vice-Versa avaient été blessés.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • vindicateur
    vindicateur     

    C'est bizarre comme la justice est rapide sur une histoire d’agression d'un individu !!! Ha oui, j'avais oublié que cet individu était gay, c'est pour cela que la justice est rapide. On a de la chance qu'il ne soit pas musulman, parce que les agresseurs seraient devenus des homophobes-islamophobes !!!

  • Marina64
    Marina64     

    C'est normal avec le bazar que font ces réacs qui n'ont pas encore compris que cette loi n'enlèvera AUCUN droit aux hétéros mais en donnera aux homos de façon égale aux hétéros, comme il se doit dans un monde d'égalité ! Il va falloir le répéter mais je pense que la sentence va calmer les français qui ne veulent pas de cette loi sans raison valable! Que la sentence soit très sévère !!! Si c'est le seul moyen de se faire comprendre...

  • coolcool72
    coolcool72     

    normal plus on tape sur les minorités plus on en parle...la liberté des uns ne s’arrête pas ou celle des autres commence ...à méditer

  • coolcool72
    coolcool72     

    c'est bien heureusement qu'il a des modérateurs et encore pas virulents car si j'étais à leur place un nombre impressionnant de messages ne seraient pas publiés...

  • sp78
    sp78     

    On voit de quel côté sont les médias, depuis deux jours ils nous parlent de ce malheureux homosexuel qui aurait été agressé, ce que je désapprouve, mais lorsqu'un hétéro est agressé, comme par hasard ils n'en parlent pas ou très peu. Deux poids, deux mesures là aussi. En tous les cas, ce n'est pas un de la manif pour tous qui l'a fait alors que François Hollande voulait, avec son cours de morale, nous faire croire le contraire.

Votre réponse
Postez un commentaire