En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Le troisième suspect de l'agression antisémite à Créteil a été mis en examen vendredi (photo d'illustration).
 

L'homme arrêté mardi dans le cadre de l'enquête sur l'agression antisémite de Créteil a été mis en examen ce vendredi. Il n'est pas soupçonné de viol.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • sven
    sven     

    Probablement un déséquilibré...

  • antibobogauchiste
    antibobogauchiste     

    Les médias gauchistes refusent obstinément de publier les noms et visages des tortionnaires musulmans... Les médias gauchistes préfèrent évoquer "l'extrême droite"... Méthode stalinienne.

    Grincheux
    Grincheux      (réponse à antibobogauchiste)

    n'oublions pas que ce sont des présumés innocents !!!

  • CogitoErgoSum
    CogitoErgoSum     

    un Benoît- un Paul et un Jacques sans doutes....soutien aux victimes- à la victime----

  • Zigzag
    Zigzag     

    Bravo et quelle célérité! Dès que la notion d'antisémite est cause les affaires sont traitées à la vitesse de la lumière. Si toutes pouvaient subir le même sort ce serait chouette...

    R.I.P
    R.I.P      (réponse à Zigzag)

    hé oui sa va plus vite que régler le problème du chômage de la dettes ou de nos retraites

  • Peter
    Peter     

    Tous les actes et menaces antisémites et racistes doivent-être puni très très sévèrement, pas de cadeau !!
    Pour le viol, la justice n'est pas assez ferme, il faut durcir les peines !!

    sylvaa
    sylvaa      (réponse à Peter)

    Comment est donc "organisée" la modération de ces fora ?

    Des messages porteurs d'argumentation et de volonté de débat disparaissent à peine sont-ils publiés...

    Alors que certain(e)s intervenant(e)s se complaisent à ne poster que de petites phrases provocatrices, à la limite parfois de l'insulte ad hominem, mais toujours sans aucune pertinence sur le fond du sujet.;; et ne sont pas sanctionné(e)s !

    S'il est important de ne pas laisser dériver les fils de discussion vers l'échange de noms d'oiseaux ou vers des propos AVERES répréhensibles, laisser la censure aux mains de personnes usant de ce pouvoir discrétionnaire à des fins personnelles, est irresponsable.

    Beaucoup d'intervenants qui émettent des opinions dignes d'intérêt, des argumentations cohérentes et présentées avec intelligence et respect de leurs lecteurs éventuels, se voient sanctionnés arbitrairement au nom d'on ne sait quelle méprisable volonté d'imposer ce qui semble bien être un véritable "nivellement par le bas"...

    Dommage. cette attitude ne peut que renforcer la nécessité de recourir à l'extrémisme, de la part de ceux qui se voient ainsi interdire de liberté d'expression, alors que les provocations débiles ont toute la visibilité voulue.

    Je sais que remettre en cause la modération ne doit pas être toléré; mais certaines choses doivent être exprimées pour la modération, justement, ne puisse pas... être "remise en cause".

Votre réponse
Postez un commentaire