En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Robert Ménard, Béziers
 

Après la campagne d'affichage hostile aux migrants lancée par le maire de Béziers, Robert Ménard, une enquête a été ouverte par le parquet pour déterminer si ces faits peuvent être pénalement condamnés. 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • mirabelle57
    mirabelle57     

    Un maire est élu par le peuple,les migrants seront a la charge des municipalités ,donc des citoyens,il est tout a fait normal qu'un maire puisse refuser des migrants,alors que dans sa commune il y a un tas de personnes à aider,et surtout de ne pas augmenter les impots,la justice serait bien inspirée de s'occuper de problèmes beaucoup plus aigus

  • mirabelle57
    mirabelle57     

    Un maire est élu par le peuple,les migrants seront a la charge des municipalités ,donc des citoyens,il est tout a fait normal qu'un maire puisse refuser des migrants,alors que dans sa commune il y a un tas de personnes à aider,et surtout de ne pas augmenter les impots,la justice serait bien inspirée de s'occuper de problèmes beaucoup plus aigus

  • B500
    B500     

    On ne trouble pas la pensée unique ! et encore moins le dictat gauchiste...

  • Fixpir
    Fixpir     

    La poursuite judiciaire systématique et dissymétrique d'un opposant politique est la caractéristique des dictatures. L'affiche est purement factuelle. L'intimidation judiciaire systématique à l'encontre d'un dirigeant politique légal, élu par le peuple, en raison des ses actions politiques est antidémocratiques.

    Quant à l'assimilation au Nazisme dans l'article, la gravité de l'accusation n'a d'égale que le vague de ce sur quoi elle porte. J'invite le journaliste à préciser la comparaison.

  • babmic
    babmic     

    La dernière fois que j'ai vu un truc pareil, c'était dans les livres d'Histoire, au niveau propagande nazi.
    Et moi la derniére fois que j'ai vu des policiers brulés vifs c'était la semaine derniére , mais là il est trés difficile d'attraper les coupables....

  • Toutatis
    Toutatis     

    Le parquet ouvre une enquête pour voir si il y a moyen de condamner Ménard car légalement il n'y a pas d'infraction, alors la justice du gouvernement va tordre des infractions déjà floues pour essayer de le poursuivre, les mêmes critiques la Russie.

Votre réponse
Postez un commentaire