En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
L'homme aurait pu jouer les intermédiaires auprès de Karim Benzema.
 

Un homme, présenté comme un ami d'enfance de Karim Benzema, a été mis en examen pour "tentative de chantage" et placé en détention provisoire. Il aurait pu jouer les intermédiaires entre les maîtres-chanteurs et l'attaquant international pour faire pression sur Mathieu Valbuena.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

19 opinions
  • Crusader30
    Crusader30     

    BFM bonjour, il n'y a pas des commentaires qui disparaissent ?

    On lit 85 opinions et l'on en compte que 22

    Bizarre

  • Anonymous1
    Anonymous1     

    Le pauv type il gagne 8 ou 9 millions par an et il tombe pour une histoire de fess.......et 150.000€!!
    Ha ça doit drôlement réfléchir à leur niveau mondial ouai

  • pierrot14520
    pierrot14520     

    Soyons brefs, les médias ne sont plus préoccupés que par ce monsieur Benzema que par notre situation d'urgence politique !!
    C'est incroyable tout de même !!!!
    Le buzz recherché bien sur, pour détourner et divertir la population, pour les naïfs surtout !!!!

    pierrot14520
    pierrot14520      (réponse à pierrot14520)

    Médias télévision surtout .....
    A voir les unes des quotidiens demain matin !!!!

  • pierrot14520
    pierrot14520     

    La France est devenue nulle dans bien des domaines ....
    Sportifs, politique intérieure ou extérieure, travail, médias .. etc ...
    Merci nos dirigeants depuis 1981 .....

  • pierrot14520
    pierrot14520     

    Comme si l'équipe de France de foot était plus importante que l'équipe de France de notre quotidien !!!!

  • R.I.P
    R.I.P     

    Hollande qui comptait sur l'euro 2016 pour se refaire une santé électorale réagis comment ??

    François Hollande décrète 2016 année de l'Euro et de la Marseillaise
    Le président de la République a exalté les valeurs de citoyenneté et de solidarité devant le comité d'organisation de l'Euro de football organisé en France.

    - Elle est belle sa France diversifié , solidaire, citoyenne

  • R.I.P
    R.I.P     



    Au stade Bauer de Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis), c'est François Hollande le fan de football qui s'est exprimé, dans le stade de son équipe de coeur, le Red Star. Le président a annoncé sa volonté de faire de 2016 « l'année de la Marseillaise » à l'occasion de l'Euro de football, exaltant également les valeurs de citoyenneté et de solidarité face au drame des réfugiés.

    « Les valeurs du sport, c'est le dépassement, c'est l'engagement, c'est la solidarité et c'est le rassemblement », a lancé le chef de l'État sur la pelouse du club, devant les « 11 tricolores », comité d'organisation du prochain Euro de football organisé en France.
    « Un hymne qui nous rassemble tous »

    « Les maillots peuvent être de toutes les couleurs », mais « il y a un maillot qui est unique au monde, c'est le maillot bleu, le maillot de l'équipe de France », a-t-il expliqué devant un parterre de jeunes joueurs du Red Star portant le maillot vert du club. « Porter un maillot, c'est dire son appartenance à la France mais aussi à une solidarité humaine, à des valeurs. Porter un maillot, c'est aussi le respecter et le faire respecter », a poursuivi le président de la République avant de faire l'éloge de la Marseillaise « un hymne qui nous rassemble tous ».

    « C'est très important qu'elle soit toujours respectée, toujours partagée, toujours connue (...), et je veux faire de l'année 2016, en même temps que l'Euro, l'année de la Marseillaise pour qu'elle puisse être partout célébrée, parce que dans les moments que nous traversons, c'est très important que nous puissions nous unir », a expliqué M. Hollande mettant notamment en garde contre « des crispations identitaires » sur la question de l'accueil des réfugiés.

    « Ça peut traverser notre pays parfois, ça peut même opposer les uns les autres, faire surgir une fois encore des crispations identitaires, mais ce ne serait pas la France », a-t-il affirmé. « La France doit être capable lorsque des hommes et des femmes sont en danger de les accueillir. La France et l'Europe doivent être capables aussi de maîtriser les frontières et de faire en sorte que ne viennent que ceux qui sont dans l'obligation d'aller vers nous pour sauver leur propre vie », a aussi plaidé M. Hollande alors que l'accueil en France de 24 000 réfugiés, fuyant notamment la guerre en Syrie, provoque des crispations dans la classe politique.

  • R.I.P
    R.I.P     



    Au stade Bauer de Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis), c'est François Hollande le fan de football qui s'est exprimé, dans le stade de son équipe de coeur, le Red Star. Le président a annoncé sa volonté de faire de 2016 « l'année de la Marseillaise » à l'occasion de l'Euro de football, exaltant également les valeurs de citoyenneté et de solidarité face au drame des réfugiés.

    « Les valeurs du sport, c'est le dépassement, c'est l'engagement, c'est la solidarité et c'est le rassemblement », a lancé le chef de l'État sur la pelouse du club, devant les « 11 tricolores », comité d'organisation du prochain Euro de football organisé en France.
    « Un hymne qui nous rassemble tous »

    « Les maillots peuvent être de toutes les couleurs », mais « il y a un maillot qui est unique au monde, c'est le maillot bleu, le maillot de l'équipe de France », a-t-il expliqué devant un parterre de jeunes joueurs du Red Star portant le maillot vert du club. « Porter un maillot, c'est dire son appartenance à la France mais aussi à une solidarité humaine, à des valeurs. Porter un maillot, c'est aussi le respecter et le faire respecter », a poursuivi le président de la République avant de faire l'éloge de la Marseillaise « un hymne qui nous rassemble tous ».

    « C'est très important qu'elle soit toujours respectée, toujours partagée, toujours connue (...), et je veux faire de l'année 2016, en même temps que l'Euro, l'année de la Marseillaise pour qu'elle puisse être partout célébrée, parce que dans les moments que nous traversons, c'est très important que nous puissions nous unir », a expliqué M. Hollande mettant notamment en garde contre « des crispations identitaires » sur la question de l'accueil des réfugiés.

    « Ça peut traverser notre pays parfois, ça peut même opposer les uns les autres, faire surgir une fois encore des crispations identitaires, mais ce ne serait pas la France », a-t-il affirmé. « La France doit être capable lorsque des hommes et des femmes sont en danger de les accueillir. La France et l'Europe doivent être capables aussi de maîtriser les frontières et de faire en sorte que ne viennent que ceux qui sont dans l'obligation d'aller vers nous pour sauver leur propre vie », a aussi plaidé M. Hollande alors que l'accueil en France de 24 000 réfugiés, fuyant notamment la guerre en Syrie, provoque des crispations dans la classe politique.

  • R.I.P
    R.I.P     

    Hollande qui comptait sur l'euro 2016 pour se refaire une santé électorale réagis comment ??

    François Hollande décrète 2016 année de l'Euro et de la Marseillaise
    Le président de la République a exalté les valeurs de citoyenneté et de solidarité devant le comité d'organisation de l'Euro de football organisé en France.

    - Elle est belle sa France diversifié , solidaire, citoyenne

  • R.I.P
    R.I.P     

    Hollande qui comptait sur l'euro 2016 pour se refaire une santé électorale réagis comment ??

Lire la suite des opinions (19)

Votre réponse
Postez un commentaire