En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Affaire Kerviel: "Il est une machine à faire de l'argent, créée par la Société Générale"

Sylvain Passemar, ancien salarié de la société de courtage de la Société Générale, défend le combat judiciaire de Jérôme Kerviel. Il était l'invité de BFMTV lundi matin. 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

12 opinions
  • Trublion33
    Trublion33     

    Eh agentK3 c'est pas 50 milliards mais c'est 5 (ce qui n'est déjà si mal !)

    vlado
    vlado      (réponse à Trublion33)

    5 milliards, c'est juste la somme qui n'a pas pû être sauvée sur toute la somme jouée. Ce n'est pas si simple. Les traders font des évaluations de gains et de risques pour placer l'argent en espérant le meilleur retour.

    Dans toutes entreprises, les règles sont définis pas les responsables d'entreprise et de service. Tout employés doit les respecter s'ils ne veulent pas être accusés de faute. Mais quand les règles sont respectées et que ça va mal, les responsables sont ceux qui pourtant ce haut titre ? Cette affaire démontre l'inverse.

  • Trublion33
    Trublion33     

    Il a échoué il est donc coupable ! Mais les manipulations tous azimuts ds cette affaire révélatrice de notre époque et de l'hypocrisie de notre pays sont sordides.
    Français dormez tranquilles ! Hurlu et berlu s'occupent de tout.

  • New-York 16
    New-York 16     

    Que de publicité pour un escroc qui aurait pu mettre des milliers de personnes au chômage

  • New-York 16
    New-York 16     

    Que de publicité pour un escroc qui aurait pu mettre des milliers de personnes au chômage

  • M Bismuth
    M Bismuth     

    Le Monopole Bancaire est extraordinaire! Mieux qu'un ambidextre, ni gaucher, ni droitier, c'est incroyable cette agilité, je sais pas pour vous, moi, il m'impressionne :
    Pour la petite popote sur le gaz, lorsqu'il est pris la main dans le sac des tambouilles à l'étouffé, il fait avec l'autre main sur le coeur des prommesses de "Restructurations" qui le crédite tellement, qu'il arrive a nous sortir une troisième main pour nous faire les poches et régler la note de gaz! Sans rire, comme à Disneyland, sauf pour les vrais billets, mais, le truc EX-TRA-OR-DI-NAI-RE à la fin, c'est même pas que l'Etat vienne faire la vaisselle, Non non, c'est qu'il n'y a jammais moyen de savoir ki ka croqué! Et puis HOP:)! ..C'est parti mon kiki et on attend le prochain service...

  • AgentK3
    AgentK3     

    Complément d'enquête - Kerviel : au coeur du mensonge
    Diffusé sur France 2 le jeudi 14 janvier 2016
    Très bonne enquête, à revoir, qui démontre que la Société Générale savait!

  • AgentK3
    AgentK3     

    Quand on pense qu'une caissière de supermarché est contrôlée journellement à l'euro prêt... Quel juge, niais ou corrompu, peut penser qu'un homme joue 50 milliards d'€uros sans que ses supérieurs soient au courant...

  • 109600
    109600     

    Ce type a été condamné pour « faux, usage de faux, abus de confiance, introduction frauduleuse de données dans un système informatique » ce qu'il a toujours reconnu. Maintenant il nous la joue: « oui j'ai triché mais parce que le système me laissait trop de liberté ». Un peu comme un chauffard qui s'excuserait en disant : oui je roulais à 200 km/h devant une école mais je savais qu'il n'y avait pas de radar Selon la vieille méthode médiocre « attrape gogos » il essaye de mouiller un maximum de personnes pour diluer sa responsabilité. Comment peut-on avoir de la sympathie pour un tel personnage dont les malversations ont été à l'origine de suppressions de postes qui ont touché des collègues qui eux étaient honnêtes. Gardons notre compassion pour des gens qui en vaillent la peine et non pour des manipulateurs d'opinion dont le but initial était, ne l'oublions pas, de toucher un bonus confortable en présentant des résultats falsifiés avec soin et une froide préméditation.

  • Anal JESIC
    Anal JESIC     

    Autre temps, autre mœurs.
    Jean-Yves Haberer patron du Crédit Lyonnais à laissé une ardoise de 150 milliards de francs à la charge de contribuables. Pas une seule heure de garde à vue, et un euro de dommages et intérêts. Mais c'était un ami de Mitterrand, alors...

  • francinette
    francinette     

    A tort ou à raison, j’ai toujours été personnellement convaincue que la banque ne pouvait ignorer ce que faisait Jérôme Kerviel. Les rapports informatiques dont disposent les grandes entreprises sont si précis et si détaillés que je n’arrive pas à croire que l’info n’apparaissait pas quelque part dans les rapports de la banque concernée.

    Après ça, est-ce un cas de faute d’attention ou de mauvaise évaluation du risque après étude des rapports informatiques, ou est-ce un cas où on laisse faire tant que c’est rentable pour l’entreprise ... j’ai bien ma petite idée sur la question, mais je ne peux évidemment que dire que je n’en sais rien du tout si je veux rester objective.

Lire la suite des opinions (12)

Votre réponse
Postez un commentaire