En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le vaccin Gardasil est remis en cause par certaines patientes (illustration)
 

Chaque année, des études cliniques conduisent à la mise sur le marché de vaccins, malgré la survenue d'effets secondaires et indésirables. Explications.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Aclapin
    Aclapin     

    Mettre en évidence un risque accru de maladie auto-immune ou de sclérose en plaques est très difficile ...
    http://www.etudes-et-biais.com/risque-de-sclerose-en-plaques-avec-les-vaccins-ou-autre-produit/

  • radmos
    radmos     

    Joint par BFMTV.com, Nicolas Ferry, directeur du service vaccins de l'Agence française du médicament (ANSM), rappelle que "dans le cas du Gardasil, pour nous, les scientifiques, les scléroses en plaques survenues chez des patientes vaccinées ne sont pas liées à ce vaccin . C'est très grave, comment peut-il déclarer ça avant que les experts indépendants mènent l'enquête ? On dirait que ce monsieur travaille pour SANOFI !

Votre réponse
Postez un commentaire