En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Eric Woerth et Nicolas Sarkozy, tous deux mis en examen dans l'affaire Bettencourt.
 

Après deux reports, les juges de la Cour d'appel de Bordeaux vont statuer sur l'existence, ou non, de failles dans l'instruction qui a conduit à la mise en examen, entre autres, de Nicolas Sarkozy.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • felicie
    felicie     

    La justice est devenue un électron libre qui, persuadé d'avoir inexorablement la bride sur le cou, a complètement perdu de vue que son "indépendance" a pour limites la dépendance de son financement par les impôts des potentiels justiciables, et l'obligation subséquente d'assurer loyalement des arbitrages rigoureusement impartiaux. Quand elle aura recouvré le simple bon sens et l'humilité lui permettant de ne pas prendre sa mission pour plus supérieure qu'elle est, le citoyen pourra peut-être lui rendre sa confiance.... Et apparemment ce n'est pas demain la veille.

  • mamily
    mamily     

    le système judiciaire est un outil de destruction !!! pourquoi tant d'acharnement contre Nicolas sarkozy de la part de ces juges qui osent "le mur des cons" la justice n'est pas impartiale !! tous ces juges gauchos devraient être radiés on ne peut leur faire confiance !!!

Votre réponse
Postez un commentaire