En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Nicolas Sarkozy a été placé jeudi sous le statut de "témoin assisté" dans l'enquête sur la fortune de Liliane Bettencourt.
 

Le juge Gentil n'a pas confondu Liliane Bettencourt et Ingrid Betancourt lors de son enquête sur la fortune de l'héritière de L'Oréal, qui vise notamment Nicolas Sarkozy.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • GIOVANNI
    GIOVANNI     

    ILS ONT OUBLIER DE FAIRE UN APPEL D'OFFRE

  • Le maquis de Grandrupt
    Le maquis de Grandrupt     

    saviez vous que Nicolas avait une secrétaire qui s'appelle Tic Polly? et oui, et il savait qu'il ne pourrait pas la garder si il quittait l'élysée! La preuve :" Je vous le dit M. Bourdin! si je ne suis pas réélu, je quitte la Polly Tic. Mouhahahahaha!

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Et bien entendu les dates de rendez vous avec Bettencourt n'ont jamais été évoquées. Sarkozy a été convoqué pour prendre le thé et échanger des banalités. Sur ce coup c'est quand même la magistrature qui nous prend pour des benêts. Mais je constate avec plaisir que les médias s'empressent de prendre l'avis de "spécialistes" pour mieux contester un argument qui pourrait être favorable à Sarkozy. Alors, la suppression de vos avantages fiscaux vous est restée en travers de la gorge ?

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    J'ai totalement confiance en la justice, un juge ne se trompe jamais. Et j'ai totalement confiance dans la vindicte populaire largement alimentée par des médias impartiaux. Bien évidemment je suis sarcastique : la magistrature est remplie de fonctionnaire dont le pouvoir leur est monté à la tête et dont l'un des objectif est de condamner un puissant, peu importe comment et pourquoi (alors que les crapules qui tuent et qui violent, elles, on leur colle un peu de sursis, ça n'est qu'une menace contre la société, comparé à la notoriété c'est moins important). Quant à la vindicte populaire et aux médias, je me souviens de quelques condamnations hâtives et unanimes, appuyées par les médias (outreau ...). Bref pourquoi réfléchir quand on peut être stupide dans la foule. C'est pas comme si la recherche objective de la vérité et la présomption d'innocence était à la mode !

  • JACQUOUT94
    JACQUOUT94     

    sarkosy comme lorsqu'il était président,continu a prendre les gens pour des cons

  • biendici
    biendici     

    Entre pots, on se soutient.

Votre réponse
Postez un commentaire