En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La police recherche toujours le frère aîné d'un adolescent qui affirme avoir été battu pour rupture du jeûne du Ramadan.
 

A Miramas (Bouches-du-Rhône), le frère d'un adolescent de 17 ans soupçonné de l'avoir violenté pour non respect du jeûne du ramadan est toujours recherché. La conférence des imams de France condamne fermement les faits, s'ils sont bien avérés.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

114 opinions
  • UNE MUSULMANE
    UNE MUSULMANE     

    Je ne sais si vous chrétien(ne) et baptisé(e)? Si vous l'êtes, vous ne pouvez pas vous sortir du christianisme, sans vous déclarez apostat en demandant par écrit aux autorités religieuses par écrit d'annuler votre baptème... Il vous faut aussi réviser votre histoire chrétienne...car à ma connaissnce, jusqu'au moyen-âge, l'église, condamné à mort par écartèlement ceux qui rejetaient la religion chrétienne sans parler de tous ceux qu'on brula vifs... La guerre des religions ont existés ont existées jusqu'a à une époque récente comme en Irlande... En revanche, vous avez raison, sur un point, au début de l'Islam, L'église considérait l'islam, comme une secte de la branche du christianisme... Car l'islam, faisait référence à l'vangile de Barnabé... qui pour les chrétiens est un apocryphe... L'apostasie, peut aussi être considérée comme un refus d'obéir à une autorité... Ou de quitter un parti politique pour un autre... Il n'y a pas que mort physique... parfois la mort peut être social, par le discrédit que l'on jette sur ces gens... Vous avez aussi raison de souligner qu'en islam l'apostasie est condamnable de mort dans des hsdiths. Donc la condamnation n'est pas coranique... Mais plus une politique menée après le décès du prophète Mohamed... et là nous sommes dans l'histoire, la politique et non dans la religion...La vérité est simple, cet ado, a été sévérement réprimé car il ne respecta pas le minimum syndical, de respecter le Ramadan, et de ne pas manger publiquement face à des voisins peut-être extrémistes... (barbus). D'ailleurs, dans l'article, c'est une voisine qui rapporta à la mère, que son fils mangeait un sandwich...Or, les parents, qui vivent dans les cités à forte majorité de musulmans, ils interdisent à leurs enfants non jeûneurs de manger ou de boire publiquement... même à ceux que le Ramadan ne s'impos pas comme au malades (les diabétiques..., les névrosés, et autres maladies psychiques: les déprissifs, les addicts aux drogues..., les malades mentaux...) ainsi qu'aux femmes enceinte, celles qui ont leurs monstrus... Nous vivons une période difficile, il faut être prudent et ne pas donner son dos à bâtre... à ces extrémistes, qui eux, ont une place et un droit de parole dans les médias... d'ailleurs, qui a placé ces gens dans les cités et à qui ont a donné des subventions pour leur fonctionnement??? On voit plus le beau ténébreux, Tariq Ramadan, à la télé diviser avec X et Y, même avec Notre Président qu'un syndicaliste en prise avec l'employeur à défendre les intérêts matériels et mauraux des salariés, sans discrimination de race, de convictions religieuse ou politique ou de statuts socio-professionnels... Or tout le monde sait que Monsieur Tariq Ramadan, appartient à la mouvence des Frères musulmans... qui sont en vérité des politiques... au même titre que le furent les succésseurs du Prophète qui instorèrent le Khalifa, et la peine de mort pour apostat depuis Abu Bakar, Omar... On peut être athé(libre penseur) et être passionné de l'histoire des religions...Moi les barbus, me fuient dans ma cité, mieux même ils disent que du bien de moi... depuis cette affaire de foulard ou dans leurs rang, lors des manifs ils prirent comme associés pour défendre leurs causes des incroyants qui eux défendaient les principes des libertés individuelles...(???)C'est gens là, sont capables de s'associer même à d'autres extrémistes du fn, pour imposer leur hégémonie et domination... et le FN est aussi capable de cela... C'est peut-être des fachos FN, qui ont orchestrés les "prières de rue". En politique tout est possible... Cette affaire est juste une affaire d'abus familiale, des maltraitances faites sur un mineur par ces proches parents... aucune excuse et que la justice fasse son travail.

  • Lafleure
    Lafleure     

    les hommes font ce qu'ils veulent, les justes seront sauvés.

  • Ben alors...
    Ben alors...     

    Rien que le fait de quitter l'islam, l'apostasie, est condamnable de mort dans les hadiths, cela ne s'appellerait-il pas plutot une secte???

  • Olati
    Olati     

    Vous même, les musulmans vous ne savez plus ce que vous devez faire ou croire, il faut être bien avec son voisin musulman, il faut être tolérent avec certains, il faut faire le ramadan sans y être forcé, il faut manger halal et fermer les yeux sur certains produits, il faut pas accepter la burqua mais il faut comprendre...enfin il y a tellement de bons et de mauvais musulmans mélanger que vous ne vous y retrouvez plus , les criminels et les gentils se ressemblent tellement que c'est à vous de faire le tri. Mais peut-être que ça aussi c'est pas facile doit-on les dénoncer ou doit-on les ignorer ?

  • Pragmatique avant toput
    Pragmatique avant toput     

    Un être humain est un conglomérat de cellules qui ont évolué et continuent d'évoluer !

    Un dieu, prophête, gourou est une invention de l'homme - certains pour asservir son prochain, d'autres par lacheté pour se réfugier derrière une icone.

    NOUS SOMME AU 21ième SIECLE !!!!!!!!

  • UNE MUSULMANE
    UNE MUSULMANE     

    Le mot taqqya a été proncé plusieurs fois sur ce mur par un internaute. Ce mot en religion musulmane implique une attitude déloyale... La dissimulation, l'hypochrisie, le manque de sincérité.Dans la religion musulmane s'est autorisée dans des circonstance graves, lorsque le musulman et persécuté ou lorsque sa vie est menacée à cause de ses croyances. Je vous prie donc de m'excuser pour toutes les fautes d'orthographe, de syntaxe... pour avoir écrit sans me corriger avec sincérité car je ne suis ni franche, ni directe, je pense ce que je dis et je ne dis pas ce que je pense et dire ce que je pense m'est un peu difficile car avant de dire je pense. Il y a un adage français qui dit: tourner sa langue 7 fois dans sa bouche avant de parler... C'est ce que j'ai toujours fait aussi loin que je me souvienne. Pour autant, je ne suis pas native de France. Je vous remercie de tenir compte de ma franchise qui se traduit par toutes ces fautes d'orthographe... Car, il me serait déplaisant que l'on me traite de pratiquer la taqqiya. Je suis sincère lorsque j'affirme qu'on France, les musulmans ne sont pas persécutés à cause de leur religion... Mais, il est vrai aussi, que certains français sont choqués par les pratiques religieuses des sectaires... Le sectarisme on le trouve dans toutes les religions comme d'ailleurs dans certaines idéologies ou chez certains politiques... Que cela soit en France ou de par le monde. Je ne suis pas juge pour condamner, ni je représente une communauté... J'ai un point de vue, et je pense que cette affaire est une affaire de maltraitance un mineur et que la justice fasse son travail afin de protéger les enfants des abus de leurs proches. Je trouve que c'est bien que les médias en parle, cela prouve que les enfants musulmans ne sont pas excluent de la société française... Merci à vous tous.

  • UNE MUSULMANE
    UNE MUSULMANE     

    Vous avez raison, on ne souligne pas assez ce phénomène récent dù aux nombreuses familles dans les banlieux et où les parents se dérésponsabilisent de leurs obligations et devoirs envers leurs enfants en responsabilisants les ainés... Allant parfois jusqu'a leur confier l'autorité éducative et punitive sur la fraterie... ils se considèrent comme des géniteurs à qui l'on doit une obéissance aveugle et le fonctionnement de la famille c'est un peu comme l'organisation d'une entreprise ou chaque enfant à un rôle à jouer et doit s'en tenir... les filles doivent accomplir des travaux domestiques et servir leurs frères, père et mère et leur obéir... C'est un fonctionnement hégémoque ou toute forme de contestation ou de rebellion est sévérement réprimée... Il n'y a pas de sommet sans la base et c'est pour cela que la majorité des pays arabo-musulman ont des chefs sont des dictateurs... C'est pour cela qu'une majorité de jeunes de nos banlieux se rebellent contre l'autorité, s'en prennent à la police... Ils ont choisi leur camp leur famille pour grandir et devenir adulte resposables... C'est ado a rebellé l'autorité parentale causionnait par sa mère qui donne raison à son fils a qui elle donna le pouvoir d'agir en son nom et à sa place... Je suis l'ainée d'une famille de 7 enfants dont 4 garçons nés aprés moi, j'avais une 10 aine d'années lorsque j'ai rebellé l'autorité de mon père et ma mère: mon père m'avait dit de m'occuper de ma fraterie (khoutak) et d'aider ma mère dans ses travaux domestiques. J'ai refusé net en lui disant que je voulais bien les aider à me charger de surveiller leurs enfants lorsqu'ils jouaient à l'extérieur de la maison, à aider ma mère en m'occuppant de moi pour tout ce qui me concerne et que chacun reste dans son rôle, que je ne voulais pas exercer d'autorité sur mes frères et qu'eux aussi devaient aider notre mère dans la mesure de ce qu'ils peuvent faire, le plus petit pouvait sortir la poubelle, les autre nettoyer sa chambre ou éplucher les légumes... Mon père insista, ou en me disant ta fraterie, et moi,je lui ai tenu tête en lui rétorquant tes enfants... Et qu'il avait le choix entre être mon père, ou mon géniteur... Jusqu'a sa mort, lorsqu'on le complimentait sur la bonne éducation qu'il donna à sa progéniture: celui-ci rétorquait que c'était ses enfants qui l'avaient éduqués comme père et que nous étions ses pairs... En vérité nous sommes tous des géniteurs et se sont nos enfants qui nous éduquent...pour ne pas reproduire les erreurs éducatives... On ne résoud aucun problème avec la violence ou les coups... ou les maltraitances psychologiques, morales... par le verbe... La liberté d'expression à des limites. La dignité et le respect de l'autre... Avoir la capacité de s'opposer c'est rare, c'est iné, ça relève d'un caractère, d'un tempérament... Je ne souhaite à aucun despotique de tomber sur une Nafissatou ou sur cette femme tunisiènne qui mena la lutte contre Ben Ali, lorsque son fils se donna la mort pour proterster contre ce régime autoritariste...

  • pasmeme
    pasmeme     

    c'est sur qu'ils comprendront

  • retourdanslebordel
    retourdanslebordel     

    "Le patrimoine de l'humanité dont nous avons tous hérités" Le monde ne vous appartient pas et n'appartient à personne,le monde est formé de peuples et de cultures différentes ce qui fait sa richesse,ne vous accaparez pas se qui ne vous appartient pas,ok? Vous comprendrez,bientôt si vous essayez d'imposer ,vous comprendrez !!!!!

  • retourdanslebordel
    retourdanslebordel     

    "Le patrimoine de l'humanité dont nous avons tous hérités" Le monde ne vous appartient pas et n'appartient à personne,le monde est formé de peuples et de cultures différentes ce qui fait sa richesse,ne vous accaparez pas se qui ne vous appartient pas,ok? Vous comprendrez,bientôt si vous essayez d'imposer ,vous comprendrez !!!!!

Lire la suite des opinions (114)

Votre réponse
Postez un commentaire