En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Acquittée après avoir tué sa fille : risques de dérive

Mis à jour le
Acquittée après avoir noyé sa fille handicapée. Cette décision pourrait faire jurisprudence.
 

L’acquittement de Lydie Debaine, qui a noyé sa fille handicapée, ouvre un débat et fait craindre un risque d’incitation pour certaines personnes concernées.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • gpciczar
    gpciczar     

    Avocat de profession, je ne vois pas en quoi une décision rendue par une Cour d'Assises pourrait faire Jurisprudence...

  • Fernando86
    Fernando86     

    Je trouve cet acte honteux ! Si j'avais cette femme en face de moi je la noierai aussi ! Autant je suis pour le droit à la mort lorsqu'elle est désirée, autant dans ce cas là c'est impardonnable. La mère souffrait? ok ! Mais ça m'étonnerai que la personne handicapée souhaitait mourir et être noyée ce n'est certainement pas plus agréable lorsque l'on est malade ! MEURTRE !

Votre réponse
Postez un commentaire