En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

10 opinions
  • Vally
    Vally     

    ça s'appelle du trafic d'êtres humains, quel que soit le côté où l'on se trouve : on ne vend pas et on n'achète pas un être humain, c'est illégal, c'est tout !

  • posier
    posier     

    Dimanche 9 juin 2013
    Des couples d'homos sous-traitent leur commande de bébé
    352496754_c7c94cc817.jpg
    Des couples d'homos sous-traitent leur commande de bébé
    Voici un passage d'une émission qui est très explicite concernant la GPA et le droit d'adoption accordé aux homosexuels. Mais il est surtout simplement terrifiant puisqu'il concerne la marchandisation d'êtres humains, la prostitution institutionnalisée au nom de l'égalitarisme et que nous y voyons une mafia en blouse blanche, à l'apparence respectable, qui s'organise pour que la souffrance, la misère et la pauvreté servent de vivier ou de terrain de chasse à leur sordide commerce.
    Dans cette émission, un couple homosexuel de deux hommes, commande puis achète un bébé aux E-U et un autre sous-traite la commande en passant par l'Inde car la GPA est moins coûteuse là-bas. Sans doute ont-il demandé plusieurs devis comme on le ferait pour acheter certains produits.
    Des commercants, dits médecins ou chirurgiens, profitent donc de la cupidité de certaines femmes occidentales mais surtout de la misère ou de l'extrême pauvreté pour amasser de substantiels profits. Mais et l'Enfant dans tout ça ? Quel enfant ? L'Enfant lui-même ne peut pas exister dans leurs esprits puisqu'il n'est que la projection d'un fantasme d'un côté et de l'autre un simple produit marchand. C'est un infanticide.
    Nul doute que cette pratique avilie l'être humain, engendre la souffrance et déshumanise totalement la procréation pour ne la faire devenir qu'un simple business et le moyen d'acheter un enfant comme on achèterait une cuisine, en espérant que certains ne continueront pas à s'y sentir bien à l'intérieur comme ici. quel honte voilà ou on en arrive

  • posier
    posier     

    Dimanche 9 juin 2013
    Des couples d'homos sous-traitent leur commande de bébé
    352496754_c7c94cc817.jpg
    Des couples d'homos sous-traitent leur commande de bébé
    Voici un passage d'une émission qui est très explicite concernant la GPA et le droit d'adoption accordé aux homosexuels. Mais il est surtout simplement terrifiant puisqu'il concerne la marchandisation d'êtres humains, la prostitution institutionnalisée au nom de l'égalitarisme et que nous y voyons une mafia en blouse blanche, à l'apparence respectable, qui s'organise pour que la souffrance, la misère et la pauvreté servent de vivier ou de terrain de chasse à leur sordide commerce.
    Dans cette émission, un couple homosexuel de deux hommes, commande puis achète un bébé aux E-U et un autre sous-traite la commande en passant par l'Inde car la GPA est moins coûteuse là-bas. Sans doute ont-il demandé plusieurs devis comme on le ferait pour acheter certains produits.
    Des commercants, dits médecins ou chirurgiens, profitent donc de la cupidité de certaines femmes occidentales mais surtout de la misère ou de l'extrême pauvreté pour amasser de substantiels profits. Mais et l'Enfant dans tout ça ? Quel enfant ? L'Enfant lui-même ne peut pas exister dans leurs esprits puisqu'il n'est que la projection d'un fantasme d'un côté et de l'autre un simple produit marchand. C'est un infanticide.
    Nul doute que cette pratique avilie l'être humain, engendre la souffrance et déshumanise totalement la procréation pour ne la faire devenir qu'un simple business et le moyen d'acheter un enfant comme on achèterait une cuisine, en espérant que certains ne continueront pas à s'y sentir bien à l'intérieur comme ici. quel honte voilà ou on en arrive

  • posier
    posier     

    Dimanche 9 juin 2013
    Des couples d'homos sous-traitent leur commande de bébé
    352496754_c7c94cc817.jpg
    Des couples d'homos sous-traitent leur commande de bébé
    Voici un passage d'une émission qui est très explicite concernant la GPA et le droit d'adoption accordé aux homosexuels. Mais il est surtout simplement terrifiant puisqu'il concerne la marchandisation d'êtres humains, la prostitution institutionnalisée au nom de l'égalitarisme et que nous y voyons une mafia en blouse blanche, à l'apparence respectable, qui s'organise pour que la souffrance, la misère et la pauvreté servent de vivier ou de terrain de chasse à leur sordide commerce.
    Dans cette émission, un couple homosexuel de deux hommes, commande puis achète un bébé aux E-U et un autre sous-traite la commande en passant par l'Inde car la GPA est moins coûteuse là-bas. Sans doute ont-il demandé plusieurs devis comme on le ferait pour acheter certains produits.
    Des commercants, dits médecins ou chirurgiens, profitent donc de la cupidité de certaines femmes occidentales mais surtout de la misère ou de l'extrême pauvreté pour amasser de substantiels profits. Mais et l'Enfant dans tout ça ? Quel enfant ? L'Enfant lui-même ne peut pas exister dans leurs esprits puisqu'il n'est que la projection d'un fantasme d'un côté et de l'autre un simple produit marchand. C'est un infanticide.
    Nul doute que cette pratique avilie l'être humain, engendre la souffrance et déshumanise totalement la procréation pour ne la faire devenir qu'un simple business et le moyen d'acheter un enfant comme on achèterait une cuisine, en espérant que certains ne continueront pas à s'y sentir bien à l'intérieur comme ici. quel honte voilà ou on en arrive

  • posier
    posier     

    Une mère porteuse aurait vendu le bébé d'un couple homosexuel


    Par lefigaro.fr
    Publié le 22/06/2013 à 10:41

    La jeune femme avait accepté de porter, contre 15.000 euros, l'enfant de ce couple. Elle aurait fait croire à la mort du nourrisson pour mieux le revendre à une autre famille.
    Publicité

    Les difficultés financières l'auraient poussé au pire. Aurore, 34 ans, est accusée d'avoir escroqué un couple d'homosexuels dont elle portait l'enfant. Elle aurait fait croire à ces derniers que l'enfant était mort à sa naissance pour le revendre à une autre famille.

    La jeune femme, domiciliée à Vendôme (Loir-et-Cher), avait contacté il y a un an, par le biais d'une petite annonce, ce couple homosexuel toulousain désirant avoir un enfant. Un accord est passé: Aurore sera inséminée par l'un des hommes du couple, et recevra 9000 euros en guise d'accompte durant sa grossesse. 6000 autres euros lui seront versés à la naissance de l'enfant. Mais rien ne se passe comme prévu. La jeune femme affirme au couple que le bébé n'a pas survécu à l'accouchement, qui s'est déroulé en mars à la polyclinique de Blois. En réalité, elle aurait revendu le nourrisson à une autre famille, contre 15.000 euros.
    Le bébé se porte bien

    Le couple homosexuel n'a pas voulu croire Aurore, et a alerté la direction de la clinique, qui a prévenu les autorités. Début juin, la jeune femme a été arrêtée à son domicile pour escroquerie et provocation à l'abandon d'enfant, et a été placée en détention. Jeudi, sa demande de remise en liberté a été rejetée.

    Le bébé, âgé de trois mois, a été localisé. Il se porte bien, et n'a pas été retiré à la famille à laquelle il aurait été vendu. Selon le Parisien, Aurore aurait déjà par le passé revendu deux de ses nourrissons. Une information que les enquêteurs sont en train de vérifier.

    Préc
    Suiv
    L'auteur
    Sur le même sujet
    Réagir (154)
    Partager



    Imprimer

    lefigaro.fr

  • posier
    posier     

    pourquoi BFM ne précise pas que c'est un couple homo et voilà ou on en arrive mais la bizarrement personne n'en parle

  • Tahaan
    Tahaan     

    grosse différence entre le fait de:
    demander 15000.00€ pour se débarasser de son gosse
    et le fait de:
    donner 15000.00€ pour adopter ce même enfant.
    Pour moi il n'y a aucune inculpation à prononcer dans le cas d'une adoption...c'est un geste d'amour...
    en ce qui concerne la vente là c'est autre chose...
    ce n'est ps étonnant d'un certain "état d'esprit" donc là pas de pitié et j'irais jusqu'à supprimer la garde parentale de tous leurs autres enfants...

  • timinet
    timinet     

    Après les condamnations de part et d'autres pour trafic d'enfant et vérifications que les acheteurs n'étaient pas des malfrats, j'espère que la Justice confiera discrètement l'enfant, pour son bien, à la famille qui l'a acheté plutôt que de le confier à l'Assistance Publique où il végètera jusqu'à sa majorité pour être ensuite livré à lui-même!

  • Carambar
    Carambar     

    acheter un rom faut être désespérer....1,5 millions de Roms vivent dans des bidonvilles en Roumanie....qu'ils aillent y adopter " légalement " !!!

  • Chalut tous le monde
    Chalut tous le monde     

    C'est sure que c'est condamnable, mais ça peut affectivement être dur pour eux surtout quand on voit que des homos adoptent (certains depuis longtemps aidés par des avocats comme Gilbert Collard), et surtout quand on voit le sort que réservent beaucoup de parents roms à leurs enfants

Votre réponse
Postez un commentaire