En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Accord PSA-Dongfeng: "L’argent ne suffit pas"
 

Le groupe chinois Dongfeng et PSA Peugeot Citroën devraient signer ce mardi le protocole d'accord sur l'augmentation de capital du groupe automobile français.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • chlorophile
    chlorophile     

    le gouvernement n'à rien d'autre à proposer???? bien entendu, la seule réponse!!! Vendre LA FABRICATION ET LA MARQUE FRANCAISE AUX ETRANGERS!!! une fois qu'ils auront le savoir faire, les brevets etc, la chine nous mettra dehors, comme le quatar la puissance de la France est bradée encore une fois, ce gouvernement de casseroles est tout simplement bon à laissé entrer les sans papiers,à donner les avantages aux étrangers, et leur distribuer le fric de la France, donc des Français!!! Vous voulez faire des économies??? la solution est très facile pas besoin de faire de très hautes études!!!!DEHORS.....

  • candidat2017
    candidat2017     

    C'est toujours mieux qu'une faillite, si cela peut préserver des emplois sur notre sol pendant quelques années ...

  • 109600
    109600     

    Sincèrement, pensez-vous que les chinois font ça pour vous aider?

  • le rappeur de lespace
    le rappeur de lespace     

    Non mais ils deviennent fou en France, nous continuons à brader nos industries français a des actionnaires chinois !!! Bravo ! nous dépendons de plus en plus des chinois ce qui va devenir un problème d'indépendance...

  • Phrygien de naissance
    Phrygien de naissance     

    On reproche à Peugeot de s'être trop centrée en Europe, mais personne ne dit que c'est l'austérité de Sarko-Merkel-Troïka-Goldman-Sachs qui a flingué le marché intérieur. Quand allons nous pendre ces ennemis du peuple ?

Votre réponse
Postez un commentaire