En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le directeur du Centre hospitalier de Troyes, Phillipe Blua (au centre) s'est montré rassurant, ce mercredi, sur l'état de santé des rescapés de l'accident du minibus.
 

Alors qu'une collision frontale entre un minibus et un poids lourd, mardi, a fait six morts donc cinq enfants, le directeur de l'hôpital de Troyes, où les survivants sont pris en charge, donnait une conférence de presse, mercredi matin.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • anim13
    anim13     

    Je suis animateur professionnel depuis 18 ans, profondément touché tout d'abord par la morts de ses enfants/adolescents mais aussi du chauffeur. Je pense aux familles touchées par ce drame. Je suis très en colère ! il faut toujours attendre qu'il est des morts pour faire changer la réglementation relative au transport d'enfants et de jeunes en minibus. Je suis aussi salarié d'un Centre Social. Tout au long de l'année nous transportons des adolescents lors des sorties à la journée, en séjour...L'animateur jeunesse assure en même temps la conduite d'un minibus avec à bord 8 jeunes. C'est la cas dans toutes les structures socioculturelles . Ex ; L'été nous partons à l'étranger avec 2 minibus soit 16 jeunes et deux animateurs assurant la fonction de conducteur. Il faut prendre conscience de la difficulté à bord des véhicules. Sans cesse nous nous assurons que la ceinture de sécurité soit bien attachée par chaque jeune parfois même le chauffeur doit prendre des risques lors de sa conduite pour se retourner et vérifier que les jeunes soient bien attachés. Nous devons faire fasse parfois à la l'excitation des jeunes du à la fatigue, l'excitation parfois mène au chahut voir même a l'altercation entre jeunes à bord des minibus. Il m'est déjà arrivé à plusieurs reprises de m'a soupire au retour d'un séjour à l'étranger. Nous n'avons pas d'autre animateur que celui du chauffeur pour prendre le relais en cas de fatigue !! J'en appel au pouvoir public pour faire évoluer la loi pour éviter d'autres drames !!! La question aujourd'hui qu'elle est la réglementation pour la conduite d'un minibus ? C'elle-ci exige t'elle que le chauffeur possède le certificat délivré en application de l'article R. 221-10 du code de la route (titulaire du permis de conduire de la catégorie B, est reconnu apte médicalement à la conduite des taxis, ambulances, voitures de petites remises et transports scolaires). Faut'il la présence systématiquement d'un animateur en plus du chauffeur pour assurer le transport des mineurs. Il serait intéressant que les inspecteurs jeunesse et sports se prononcent à ce sujet !!

  • Monique33
    Monique33     

    La ceinture de sécurité, ça devrait être le premier réflexe lorsqu'on monte en voiture. Depuis le temps que ça existe, tout le monde devrait y penser.

Votre réponse
Postez un commentaire