En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Une septième personne est décédée à la suite de l'accident du train Paris-Limoges en gare de Brétigny-sur-Orge (Essonne) le 12 juillet, a-t-on appris ce lundi.
 

Une septième personne est décédée à la suite de l'accident du train Paris-Limoges en gare de Brétigny-sur-Orge (Essonne) le 12 juillet. Il s'agit d'une femme de 67 ans, hospitalisée dans un état grave depuis l'accident et qui a succombé à ses blessures.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

50 opinions
  • Gwendoline77
    Gwendoline77     

    Il faut lire le livre "Le camp des saints " de Jean Raspail qu'il a écrit en 1973. Un visionnaire dont le roman décrit exactement la situation que la France et d'autres pays européens subissent depuis une trentaine d'années de façon de plus en plus grave. Ce livre devrait ouvrir les yeux de ceux qui ne veulent pas voir clair en ce qui concerne l'apport de nouvelles populations.

  • lesKONcqui
    lesKONcqui     

    LES BIELOS DE MA CITE dévise bien tout ce qu'ils peuvent dans nos ascenseurs bientot on va etre obligé de mettre que du silex..eN ATTENDANT tous ces accidents sont suspect....Pépi n'est pas responsable de tout..est ce qu'on doit appeler cela attentat ?????? et qu'ils nous le cachent..

  • drakkula
    drakkula     

    La rakaille à fait une victime de plus!

  • zazie28
    zazie28     

    merci, c'est un grand plaisir de vous lire !

  • norton___13
    norton___13     

    le gouvernement a peur de quoi ? Y-aurait'il des choses non politiquement correctes et contraires aux bien-pensants de gauche ? Du style .... des vautours qui pillent les victimes...

  • loloBB
    loloBB     

    Me voici revenu de mes vacances morvandaises, là où en – 52 avant J.-C., Vercingétorix fédéra les tribus gauloises pour combattre l’envahisseur romain. On connaît la suite : la Gaule conquise devint gallo-romaine et prospéra.
    Là-bas donc, entre deux grandes collines verdoyantes, sous un ciel clair dominé par quelques rapaces (utiles à la nature ceux-là !), sans internet ni la télévision, avec juste la presse comme source d’information, j’ai pu à loisir constater l’abomination parfaire sa conquête. Et si je remercie Rome pour son inestimable apport à mon pays, je maudis le Croissant qui n’offre aux miens qu’une traînée de sang et de ruines.
    Suis-je haineux ? Oui. Pourquoi ? Parce que même en vacances, dans l’une des rares parcelles du territoire où je ne suis pas obligé de supporter physiquement le poids de l’islam, il ne s’en impose pas moins violemment à moi.
    Le 13 juillet, lendemain de la catastrophe, j’apprends qu’un train en direction de Limoges déraille. C’est déjà choquant, surtout chez nous dont le réseau ferroviaire est l’un des plus sûrs du monde. Mais le pire est à venir. Je n’arrive pas à croire ce que je lis : des bandes ont pillé des cadavres, à la manière du père Thénardier sur le champ de bataille de Waterloo. Les morts, même ça ils ne le respectent pas !
    Oh, j’avais bien vu les tombes chrétiennes et juives détruites par les libyens après la chute du régime de Kadhafi. Je croyais donc savoir à quoi m’en tenir. Je me trompais : les familles des victimes n’étaient pas encore informées du deuil qui les attendait qu’on profanait déjà leurs dépouilles. Evidemment, cette atrocité a été ramenée à la portion congrue de « bêtise de jeunesse » par des ministres de plus en plus odieux à la vraie France ! Et quand ils ne pillaient pas, certains filmaient la scène sans porter secours.
    Samedi 20 juillet, sur la route du retour, je n’ai pas encore digéré Brétigny que c’est autour de Trappes d’exciter ses hordes. On a donc « osé » faire appliquer la loi française (que Taubira et Valls ne sont pas capables de respecter avec leurs menaces répétées contre les enfants de France) en tentant d’appréhender une fanatique intégralement voilée ! Là encore, son mari, après avoir exercé des violences sur les forces de l’ordre, sort libre, « sous contrôle judiciaire », autant dire sans aucune contrainte. Cela n’empêche pas le feu de brûler, comme autant de blessures infligées à notre terre.
    Le 21 juillet, j’apprends que les chances qu’une éclisse (barre de métal d’environ dix kilos servant à relier les rails entre eux) perde tous ses boulons et soit ensuite « malencontreusement » projetée entre deux rails sont très minces. L’expert de la SNCF en personne ne comprend pas, affirmant au passage que les boulons mis sous scellés ne sont pas les bons. Je n’irai pas plus loin dans les conjectures, mais je crains de plus abominables révélations…
    C’est ainsi que je suis retourné en Ile-de-France, en plein ramadan, c’est-à-dire l’époque où les musulmans sont les plus incontrôlables, écrivait jadis Maupassant. C’est dire à notre époque !

  • le chaufeur énervé
    le chaufeur énervé     

    toujours prendre des risque bien planqués derrière sont bureau tant pis pour ceux qui taffe et s'en prenne plein la gueule dommage il y en a un qui a oser parler des métier dur j'espère qu'un jour il verra arriver un de ces poids lourd faisant plus d'heures que de raison et l'impliquera dans un accident de circulation pour qu'il se rende compte de ces erreurs de jugement avec dix millions de chômeurs !

  • pouyou
    pouyou     

    Ont attend toujours les conclusions , c'est comme la fraude fiscale dont 15 ministres député de l'ancienne et actuelle majorité !! Vous prenez les gens pour des naïfs ? Ou sont les vrais journalistes de terrain sans partis pris avec leur libre arbitre? Jambon vous avez dit jambon????

  • Sarko Valls
    Sarko Valls     

    c'est tout con .....ils ont dévissé les boulons qu'ils croyaient en cuivre !!

  • Trouduk
    Trouduk     

    c'est comme le classement Fifa, la France est devancé par l'Espagne et l'Italie, ...encore pire par la Tunisie, l'Egype... Mais que fait le gouvernement ?

Lire la suite des opinions (50)

Votre réponse
Postez un commentaire