En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
James Grégoire (à gauche) et Lam Kok, prennent la pose avec leurs épouses, devant le Château de la Rivière, peu de temps avant le drame, vendredi 20 décembre. La vente de la propriété avait été conclue la veille.
 

Les trois propriétaires du château de la Rivière sont morts en moins de dix ans dans des crashs aériens.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Eschyle 49
    Eschyle 49     

    Vous écrivez : " Le 19 février 2002, le propriétaire du château depuis 1994, Jean Leprince, se tue dans le crash de son avion privé au lieu-dit Béchereau, près de l'aérodrome des Artigues-de-Lussac. Avec lui, le pilote et le copilote périssent dans l'accident. Avec l'accident d'hélicoptère de vendredi, dans lequel sont morts Lam Kok, son fils de 12 ans, son interprète et James Grégoire, qui venait tout juste de revendre la propriété, cela fait sept personnes en tout qui ont disparu dans des crashs aériens"

    Précisément, j'ai instruit le dossier Leprince : ce fut, et de loin, le dossier le plus dangereux de ma carrière, j'ai mis en péril des intérêts extrêmement puissants, c'est indiscutablement un assassinat, et je crois savoir où se trouvent les preuves.Ce que j'ai vu, entendu et compris, aucun auteur de romans d'espionnage ne pourrait l'imaginer. Quand j'ai entendu ce matin à la radio la relation de cet accident, sans en connaitre sa localisation, j'y ai aussitôt repensé.

  • janlbut
    janlbut     

    Ce sont surtout les hélicoptères qui ont une fâcheuse tendance à s'écraser

Votre réponse
Postez un commentaire