En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Brétigny-sur-Orge, vendredi, sur les lieux de l'accident.
 

Justice, ministère des transports et SNCF mènent en parallèle trois enquêtes sur le déraillement du train. Car leur champ d'action est très précis.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

15 opinions
  • chanvar
    chanvar     

    Tout le monde nous enfume le gouvernement et les médias connaitrons nous le VRAI DE VRAI VERITE en attendant ce qui n'a rien a voir avec cet article 10 Voitures sont parties en fumées dans ma petite ville pour célébrer le 14 juillet !!!!!!!!!!

  • jojobo
    jojobo     

    « Ils semblent porter secours aux victimes ». Nathalie Michel, du syndicat de police Alliance, raconte la scène au micro d’Europe 1 :
    « Inqualifiable, monstrueux ». Les policiers décident alors de les chasser, mais les jeunes n’entendent pas se laisser faire. Ils ripostent aux forces de l’ordre en leur jetant des pierres, ainsi qu’aux pompiers en cours d’intervention.

  • jojobo
    jojobo     

    Tout a fait d'accord!!! Il faut voir les contorsions qui sont faites depuis hier soir!!! Ils n'ont pas eu le contrôle au début et ces fuites de la vraie info, ils ne savent plus comment les contrer!!! Mais faut pas trop nous prendre pour des cons non plus !!! Les médias sont tellement peu crédibles que leur montages grossiers sont tout de suite detectés ....

  • jojobo
    jojobo     

    Sauf que comme ça pue très fort ... et ressemble grandement a une autre version de grigny, nos chers socialos collabos font tout pour l'écarter!!! GET OUT HOLLANDE.....

  • Dubocu
    Dubocu     

    D'après les témoins il y a beaucoup de jeunes qui sont venus aider, vous aussi ça ne vous intéresse pas, pas plus que les victimes d'ailleurs. Vous n'êtes surement pas le partisan de l’honnêteté

  • Dubocu
    Dubocu     

    D'après les témoins et contrairement à vos rumeurs il y a beaucoup de jeunes qui sont venus aider, vous aussi ça ne vous intéresse pas, pas plus que les victimes d'ailleurs, vous c'est les rumeurs

  • MICK Bravo
    MICK Bravo     

    > @Partisan : Oui ! justement , je voulais " m' étonner " sur le fait que BFMTV n' ait pas cru devoir signaler l' action de " jeunes " ( comme ils disent ) venus pour piller les blessés et les morts . . . Dommage ! il y a encore quelques temps les pilleurs et détrousseurs de cadavres étaient fusillés sur place par les militaires ! Hé oui ! c' était le BON TEMPS ! <

  • Alan21
    Alan21     

    Ah oui je n'avais pas vu l'hypothèse de l'affaissement de terrain et des travaux d'une qualité douteuse !!!!!

  • Alan21
    Alan21     

    En effet , un train ça ne déraille pas comme ça !!! son énergie cinétique lui permet de passer outre un tas d'obstacle , une grosse vache ou une voiture , un camion de 38 tonnes , des pièces métalliques au sol ne lui font pas peur.Oui c'est louche mais on en saura pas + ...... Et pour les agressions , aux USA ça aurait fini à coup de fusil à pompe sur les agresseurs mais là rien on se contente de leur dire partez svp ........

  • Partisan
    Partisan     

    Pompiers et policiers qui tentaient de porter secours aux victimes du déraillement ont fait face à des jets de pierres.

    L’info. C’est une scène incroyable à laquelle ont assisté les policiers à leur arrivée à Brétigny-sur-Orge. Alors qu’ils tentaient de porter secours aux victimes du déraillement du Paris-Limoges, dans lequel au moins six personnes ont trouvé la mort, ils ont dû faire face à des jets de pierres de la part d’un petit groupe de jeunes. A l’origine de l’agression, des pillards, venus voler sur les corps des morts et des blessés ce qu’ils pouvaient emporter.

    « Ils semblent porter secours aux victimes ». Nathalie Michel, du syndicat de police Alliance, raconte la scène au micro d’Europe 1 : [...]

    « Inqualifiable, monstrueux ». Les policiers décident alors de les chasser, mais les jeunes n’entendent pas se laisser faire. Ils ripostent aux forces de l’ordre en leur jetant des pierres, ainsi qu’aux pompiers en cours d’intervention.

    Pour s’en débarrasser, les secours sont contraints de demander des renforts. « C’est inqualifiable, monstrueux », ajoute encore Nathalie Michel, écœurée.

    Europe 1

    ——————

    Deux personnes ont été placées en garde à vue pour avoir dérobé des téléphones portables appartenant à des membres du SAMU.

    Des véhicules de secours ont également été caillassés. Les policiers doivent faire face à une grosse tension pour maintenir le cordon de sécurité : énormément de curieux font pression pour entrer.

Lire la suite des opinions (15)

Votre réponse
Postez un commentaire