En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
À STRASBOURG, MALALA PLAIDE POUR L'ÉDUCATION
 

Malala Yousafzai devant le Parlement de Strasbourg. La jeune Pakistanaise de 16 ans, qui a reçu le prix Sakharov pour la liberté de l'esprit pour...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • MENUSBOIS
    MENUSBOIS     

    Je la vois bien ministre de l'éducation nationale pour remplacer Peillon qui part à l'Europe.

  • Al Azar
    Al Azar     

    "L'éducation occidentale est un péché" c'est ce que veut dire le nom du Boko Haram, branche musulmane de l'islam totalitaire Nigérien. Aucune autorité islamique de France ne se prononce sur le cas de Malala, cas bien gênant. Les autorités ne peuvent officiellement les dénoncer et sont bien embarrassées, car ces brigands islamiques aussi bien nigérians que pakistanais ne font qu'appliquer l'intégralité des prescriptions de la loi (charia) de l'islam. Le coran et la sunna sont leur référence. Ce sont de "bons" musulmans appliquant à la lettre le dogme islamique totalitaire et englobant. Ils suivent les prescriptions d'allah, dieu d'amour, paix et tolérance selon la vulgate bien pensante de nos naïfs bobos occidentaux. Malala n'est plus à la mode en France et personne ne prend le relais de son combat honorable contre l'obscurantisme religieux pratiqué dans de nombreux pays soumis à une prétendue loi divine.

Votre réponse
Postez un commentaire