En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Des membres du service d'ordre de Force ouvrière lors de la manifestation du 17 mai 2016 à Paris.
 

Les services d'ordre des syndicats seront particulièrement scrutés lors de la manifestation jeudi après les débordements de mardi dernier.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • MOA01
    MOA01     

    Après censure, jeregroupe les commentaires… vive le copier-coller !!!
    1. Simple… les syndicats embrigadent les jeunes et leur expliquent comment devenir casseurs… puis les lâchent dans la nature et jouent aux vierges offensées…
    2. Les syndicats jouent leurs atouts car ils savent que pour protéger le foot en juin le gouvernement est prêt à lâcher un max… ensuite les chefs syndicalistes partiront en vacances pour se reposer et recommenceront leurs conneries en septembre…
    3. Il serait grand temps que le gouvernement INTERDISENT les manifestations organisées par les syndicats ? Si hollande et valls pensent qu’ils gagneront les élections grâce aux syndicats, ils se mettent le doigt dans l’œil!!! Censure ? Il n’y a que la vérité qui blesse…

  • Serpenteau bleu
    Serpenteau bleu     

    Eh oui

  • queenmum
    queenmum     

    Je le dis depuis le début de la violence urbaine .Les syndicats et particulièrement la CGT sont largement responsables des violences.... leur service d'ordre est inadapté ou même inexistant dans certaines manif.
    Ce syndicats persistent à défiler malgré les dégâts, les dangers....pour la com', . Ils ne représentent qu une minorité de salariés. Il y a de moins en moins de syndiqués car écoeurés par l'attitude des leaders syndicaux.

    moorea253
    moorea253      (réponse à queenmum)

    Les patrons des syndicats s'en foutent de la durée de la grève car eux seront toujours payés.
    J'ai aimé quand la sécurité de la CGT s'est faite agressée par les casseurs en l'absence des forces de l'ordre, ça les fera peut être réfléchir la prochaine fois qu'ils voudront éditer une affiche anti flics

Votre réponse
Postez un commentaire