En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Des étudiants en sciences assistent à une réunion lors de leur première journée de cours à l'université de Caen, le 14 septembre 2015 (photo d'illustration)
 

Un centre de formation de coiffure situé à Tours a déposé le bilan à quelques jours de la rentrée. Un choc pour sa quarantaine d'élèves. Son directeur est amer.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • raletrol42
    raletrol42     

    Ces écoles privées coûtent une blinde aux parents, pour des débouchés souvent insignifiants..
    Des parents modestes s'endettent pour payer ces formations, afin d'éviter certains CFA miteux et sans aucun matériel (et encore moins de suivi sérieux de l'apprentie chez son employeur).
    Il serait largement temps que la filière "apprentissage" soit dépoussiérée par nos élites ne jurant que par le bac et la faculté, alors qu'on manque cruellement d'apprentis formés aux métiers manuels et recruteurs.

Votre réponse
Postez un commentaire