En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

À Mont-de-Marsan, une enquête ouverte autour de magistrats twittos

Twitter, bientôt interdit des tribunaux ?
Twitter, bientôt interdit des tribunaux ? - © DR

Deux magistrats landais se retrouvent visés par une enquête administrative après avoir échangé et publié de nombreux tweets pendant une audience, la semaine dernière.

Votre opinion

Postez un commentaire

  •  
  •  
4 opinions
  • gajuin,

    Voici un bel exemple qui démontre comment et par qui la justice est faite avec les graves conséquences pour les trop nombreuses victimes des tribunaux.
    Pas étonnant que parfois des victimes soient lourdement condamnées au profit de leurs spolieurs, sinon comment l'expliquer ?
    http://www.lodd.fr

  • Stupide Saucisse,

    Mais...
    La banque d'images de BFM est-elle si pauvre qu'il faille recycler une photo du TGI de Bordeaux pour illustrer un "article" concernant la juridiction de Mont de Marsan ?
    Ou bien les journalistes prendraient-ils leur travail À LA LÉGÈRE en se disant que bof, la géographie, c'est approximatif ?
    Quel manque de sérieux inadmissible. Je suis à ça de contacter Sud-Ouest pour leur proposer un article incendiaire sur l'attitude détachée de A. S. (attention, demain sur papier, vous aurez l'identité réelle se cachant derrière ces initiales, ACHETEZ SUD-OUEST) en contraste total avec le sérieux de la science géographique

    Je ne vous fais pas de gros bisous.

  • Bamboula,

    Mais c'est pas une question de droite/gauche c'est juste un respect de la fonction et c'est valable pour n'importe quel "employé", il existe des tas de gens qui se foutent de leur boulot et qui attendent simplement leur chèque en fin de mois, aussi bien dans le public que dans le privé. Les parasites du travail ça existe partout.

    David.

  • HeyBaal,

    La magistrature dans toute sa splendeur. Ils ont des problèmes gravissimes entre les mains mais ils en ont rien à f****, tout comme des droits des justiciables. C'est juste des fonctionnaires qui s'em****dent et qui ne prennent pas leur job au sérieux. Et dire qu'on avait critiqué Sarkozy de les avoir un peu bousculé ces pauvres chéris ...

Votre réponse
Postez un commentaire

  •  
  •