En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • plumber
    plumber     

    sorry pour les s oublié

  • plumber
    plumber     

    En effet toutes ces compagnie prennent des intérim de l'étranger pour encore plus de busines .
    Sur bon nombres de chantiers en FRANCE entre corps de métiers c'est le langue des signes l'anglais
    l'allemand .Et pour les bon réseaux il y a des chefs traducteur .La réglementation est à revoir .

  • jfk53MQ79
    jfk53MQ79     

    Venant de Marseille, chercher du boulot......? c'est une galejade....!

  • Bitonio
    Bitonio     

    quartier "sensible" ??? pour ne pas dire quartier de baraquins. Si ils voulaient bosser ca se saurait. Mais au contraires, ils foutent le bordel pour empêcher les autres de bosser. et la justice que fait elle? rien de peur qu'il y ai des représailles

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Ils ne veulent pas d'emplois de main d'oeuvre mais de sécurité. Une façon de racketter le chantier légalement. Une petite vingtaine ? Ca veut dire quoi ? 19 selon les syndicats, 4 selon la police, bref ils étaient 12 à faire chier le monde sur un chantier immobilier par nature INTERDIT AU PUBLIC et qui a du rebrousser chemin ? Les maçons. On me dit que Valls est overbookés avec les médias ...

  • Mirabel
    Mirabel     

    Voilà en plein jour qui fait la loi à Marseille (entre autres...)

  • sterlingroswell
    sterlingroswell     

    les jeunes des quartiers qui se saliraient les mains a travailler ? si ca existait en grand nombre ca se saurait !! moi quand j'avais pas de boulot ni d'argent et bien je ne foutais pas le bordel: je cherchais discretement, je ne depensait pas l'argent que je n'avais pas et je ne dealais pas. ces jeunes branleurs veulent ils vraiment travailler dans un chantier, ou les parents les pensent ils assez courageux pour ca ? la question merite d'etre posée...

Votre réponse
Postez un commentaire