En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

8.000 euros et une voiture contre un bébé: un procès de "traite d'être humain" s'est ouvert à Marseille

Mis à jour le
Mike et Carmen Gorgan, ici à gauche, sont jugés pour avoir acheté un bébé à l'été 2013.
 

Dix personnes sont poursuivies à Marseille, les unes pour avoir proposé des bébés à vendre en échange d'argent et de voitures, les autres pour avoir accepté ces offres. Résumé de la première journée d'audience.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Hugo49
    Hugo49     

    La justice est totalement inhumaine à l'égard de cet enfant qui a été arraché à ses parents "adoptifs" depuis 2 ans et sera à nouveau "adopté" par eux, régulièrement cette fois ci, dans 2 ou trois ans . Tout cela pour flatter l'égo des Juges qui peuvent se dire : "Nous faisons respecter la Justice" La belle affaire ... Et la souffrance de cet enfant qui sera passé de mains en mains ?
    Y pensent ils parfois ? Les conséquences seront irréparables ! Mais les Juges seront contents !

    HeyBaal
    HeyBaal      (réponse à Hugo49)

    La justice en Roumanie est peut être plus clémente, allez savoir !

Votre réponse
Postez un commentaire