En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
220.000 femmes par an ont été victimes de violences conjugales en France
 

Ce 4e plan triennal, qui veut faire des violences faites aux femmes "une priorité de santé publique", ambitionne de "ne laisser aucune violence déclarée sans réponse pénale, sanitaire et sociale".

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

21 opinions
  • BenVoyons
    BenVoyons     

    66.000.000.. qui seront utilisés comment ?? Solution : faire construire une vraie prison et y entasser les connards qui cognent leurs copines. 10 ans minimum ! Vous verriez que cela ferait chuter le taux de récidive tout en augmentant le patrimoine de l''état (ça peut être réutilisé ensuite pour d'autres "priorités nationales")... plutôt que de sot-poudrer une myriade d'associations de jamais-contents !

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    3,5 milliards pour les racailles de marseille, 66 millions pour les femmes battues. J'imagine que toutes les femmes battues ne votent pas (plus) à gauche.

  • Patoch
    Patoch     

    Avec 100'000€ donnés chaque minute a nos créanciers il serait temps de fermer les robinets et de s'atteler efficacement pour réduire la dette de cette pauvre France.

  • bebert
    bebert     

    On se moque de qui?C'est la moitié de ce qu'un joueur de foot gagne par an!!!!!!!!!!!

  • quidambof
    quidambof     

    maire

  • quidambof
    quidambof     

    vous ne connaissez pas d'hommes blancs qui cognent leur femme - souvenez vous d'un certain m

  • quidambof
    quidambof     

    vous avez annoncé que vous aviez vous aussi été victime sur un autre commentaire ????? que veut dire ce commentaire ci ??

  • quidambof
    quidambof     

    vous étiez là bas pourquoi alors ???

  • Toulousaine
    Toulousaine     

    Je ne rebondis pas sur l'effet d'annonce en millions d'euros. Par contre, en tant que femme qui a subi des violences conjugales aggravées, j'ai du attendre plus d'un an avant de pouvoir déposer plainte car il faut se sentir soutenu psychologiquement pour arriver à parler. Et oui, c’est le plus difficile ! Or, le 1er travail doit consister à pouvoir s'exprimer et sentir qu'en face, on vous croit !!!! Et les violences conjugales ne se résument pas qu'aux viols et blessures physiques, elles sont aussi "cachées" et d'ordre psychologiques comme la séquestration, les privations, etc... Quelques soient les millions d'euros annoncés s'il n'y a que peu de professionnels en face capables de cerner la totalité des violences et être capables d'y apporter des réponses, les millions d’euros ne seront qu'un effet d'annonce supplémentaire. Toutefois, il existe déjà des vrais professionnels mais en trop petit nombre et je suis là pour en témoigner et les remercier car grâce à eux, je me reconstruis et la procédure pénale est en cours. Et ces millions d'euros là, ils ne connaissent pas !!!

  • pseudoma
    pseudoma     

    la première fois que j'ai connu la violence, c'est dans un centre d'hébergement pour femmes victimes de violence ... une directrice qui se déchainait sur une nouvelle recrue, car elle préfèrait une de ses amies pour le poste convoité ! bonjour l'ambiance ...

Lire la suite des opinions (21)

Votre réponse
Postez un commentaire