En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

5 Mds€ d'économies dans les hôpitaux : "30% des actes prescrits sont inutiles", assure Valletoux

Frédéric Valletoux, président de la fédération hospitalière de France
 

Alors que le gouvernement entend économiser 50 milliards d'euros d'ici à 2017, la fédération hospitalière de France présente aujourd’hui un plan de 5 milliards d'euros. RMC vous livre ce matin le détail des mesures de ce plan d'économies.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

29 opinions
  • foxbreton
    foxbreton     

    C'est-à-dire? On n'a jamais dit que le problème était le nombre de malades. Le problème est la façon dont sont utilisés les deniers publics. Notre Etat est réduit à avoir juste le droit de payer sans jamais pouvoir exercer le moindre contrôle ou la moindre vérification. On est dans la plus totale aberration. On se plaint des économies arbitraires mais sans vérifications ou contrôles réels il est impossible de placer les curseurs aux bons endroits.

  • foxbreton
    foxbreton     

    Cela n'a absolument rien à voir avec ce dont je parlais.

  • foxbreton
    foxbreton     

    à Crocan60, Il est évident, comme n'importe qui, que je n'envie pas la situation des personnes ayant droit à la CMU. Mais de la même façon beaucoup de gens dans leur situation n'envient pas la place de personnes comme moi qui payent des impôts. Et pour autant, ils ne font pas un sitting pour que l'on en paye moins. Surtout que ce sont nos impôts qui payent le système social français. Je ne remets pas en cause ce système car n'importe qui peut en avoir besoin un jour mais cela n'est pas une raison pour que tout leur soit payé. Je considère que tout le monde devrait être assujetti à l'impôt sur le revenu à la hauteur de ses moyens. Cela permet simplement que personne ne puisse oublier d'où viennent les services dont nous bénéficions. A force de prendre trop de choses en charge, il devient stupide de se remettre au travail car, les salaires n'étant pas très élevés en France, on peut finalement avoir moins de "confort" de vie en étant obligé de se lever le matin et d'utiliser sa voiture. Mais par ce biais on reste à la charge de l'état et on oblige donc, à terme, ceux qui payent l'impôt à en payer encore plus. C'est cela que je condamne.
    Après les autres dérives que vous citez doivent elles aussi être combattues. Ce dont manque notre société c'est de l'équittée de traitement.

  • crocan60
    crocan60     

    Les gens qui bénéficies de la CMU sont des gens
    pauvre, et je ne pense pas que vous enviez leur sorts ? par conséquent essayez svp d'être un peu pragmatique je pourrais vous cité bien d'autres
    dérives comme l'optimisation fiscale, ou les paradis
    fiscaux, qui sont à mon sens beaucoup plus scandaleux.

  • Kristou
    Kristou     

    quand sarkozy,fillon bachelot avait deja oeuvré dans ce sens,m bourdin,vous avez tendu votre micro à des hordes de socialistes contre cette reforme!il suffit que ce fonctionnaire soit socialiste,pour etre "entendu"?

  • Thermic01
    Thermic01     

    Facile tout ça, mais les médecins sérieux savent qu'il n'y a pas de "faux malades", si le patient demande des choses inutiles, c'est déjà parce qu'il ne se sent pas bien, physiquement ou psychologiquement, et au lieu de prescrire le médecin aimerait peut-être aussi avoir des psychologues à ses côtés pour savoir quel est le ml profond dont souffre le patient!
    Commençons donc par embaucher des psychologues pour ces malheureux patients, et ensuite on verra toutes les économies sur les médicaments et autres prescriptions jugées inutiles!

  • bolero12
    bolero12     

    à rochelais17 : les bienfaits des eaux thermales remontent au temps des Romains. Il y a certainement des abus pour accorder des cures thermales, c'est au médecin de faire son travail sérieusement. Je ne suis pas d'accord avec vous quand vous dites "10 000 ou 100 000 emplois de perdus, c'est pas grave vu ou on en est rendu" ! ces emplois saisonniers occasionnés par le thermalisme font vivre des régions économiquement. Vous semblez dubitatif sur le bienfait des cures mais il est reconnu que certains patients consomment moins de médicaments, genre anti-inflammatoires si néfastes pour la santé. Les cures ne sont pas gratuites.

  • 109600
    109600     

    Ce qui revient à dire: Si il n'y avait pas tous ces malades, le système fonctionnerait mieux.

  • foxbreton
    foxbreton     

    Voyez aussi le nombre de généraliste, qui sous couvert d'une volonté de ne pas donner trop de médicaments, vous reçoivent en consultation pour vous dire à la fin que c'est un peu tôt et que la maladie n'est pas assez déclarée et que du coup "revenez me voir dans 3-4 jours si ça ne va pas mieux". Evidement comme rien n'est traité vous revenez et vous repayez la consultation! Ca c'est pareil personne ne met le ola.
    Combien de médecins assurent réellement leur gardes? du coup tout le monde se retrouve aux urgences pour une grippe et on gueule à cause de l'attente.
    Nous vivons dans un pays magnifique : plus personne n'est contrôlé sur ses agissement avec les deniers de l'Etat!

  • foxbreton
    foxbreton     

    Une amie travaille comme secrétaire médical dans un cabinet de radiologues. A son poste, elles sont 4 pour faire le boulot de 2! Elles sont obligées de jongler avec leurs planning pour donner l'impression qu'elles font leur 35H... Leurs patrons le savent mais ne bougent pas car le cabinet marche très bien. Tant mieux pour eux mais ce sont nos impôts qui payent ça. Et le pire c'est que ce n'est pas le seul endroit qui fonctionne comme ça.

Lire la suite des opinions (29)

Votre réponse
Postez un commentaire