En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
25 ans après, va-t-on enfin connaître l'identité du corbeau dans l'affaire Grégory ?
 

Deux types d'ADN viennent d'être identifiés dans l'enquête sur l'assassinat du petit Grégory Villemin en 1984 dans les Vosges. Mais procureur et avocats restent prudents.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

12 opinions
  • rififi
    rififi     

    possible le doute , mais quand même si on prouve que les empreintes genetiques appartiennent à celui ci ou celle là , il faudra bien qu'ils s'expliquent, et là ça va barder

  • alexandre.lameth
    alexandre.lameth     

    qu'est devenue cette "gamine" ?

    les journalistes n'en parlent plus et pourtant elle détient surement la vérité !

  • mik01tt
    mik01tt     

    muriel bolle a bien dit que laroche a enlevé le petit gregory

  • andalou
    andalou     

    25 ans que ça dure, quelle honte ce sarko. Le PS aurait réglé l'affaire en mettant Grégory en prison et les verts auraient fermé la vologne.
    Nous devons la vérité à ce gosse, même 25 ans aprés, c'est notre devoir d'adultes, quitte à rouvrir des plaies. Il compte plus que les survivants.

  • Gabymarcel
    Gabymarcel     

    Le juge Jean-Michel Lambert, insignifiant notoire, qui a mené, selon Maître Thierry Moser, l'instruction " en dépit de tout bon sens " faisant bourde sur bourde, se laissant influencer par les médias, allant jusqu'à envoyer la mère en prison (ce qui a coûté très cher à la société qui a dû dédommager Christine Villemin) est-il encore magistrat ? Ou bien a-t-il orienté sa vie professionnelle vers d'autres horizons ?
    Si " RMC " ou un internaute sait ce qu'il en est, qu'il m'apporte la réponse. Merci.
    Comme dans bien d'autres affaires criminelles (Dominici...) la faiblesse d'un juge, la nullité d'une enquête auront fait que jamais personne ne connaîtra la vérité sur ces crimes ayant défrayé la chronique.
    Le problème aussi c'est que, contrairement à toutes les autres professions, un juge peut travailler très mal et garder quand même sa place. Voir aussi Burgos dans l'affaire Outreau. Cela aussi n'est pas normal. N'importe qui serait viré partout ailleurs.

  • myrtilles
    myrtilles     

    ce serait bien s'ils trouvaient le ou les assassins.qu'on leur coupe la tete,c'est tout ce qu'il ou qu'ils meritent.

  • loloauchocolat
    loloauchocolat     

    Un criminel court toujours ! C'est du devoir de la justice que de pouvoir mettre un nom sur ce meurtrier. Il ne faut pas que ce petit garçons soit mort pour rien.Il faut penser à cet enfant ! Quel dommage que la peine de mort eut été abolie !

  • MAMIE JO
    MAMIE JO     

    jusqu'à ma mort, j'aurai fait la même démarche que celle des parents et grégory.....

  • Kiné13
    Kiné13     

    Si les gendarmes et le proc avaient faits correctements leurs boulots on en serait pas là ....Et vous verrez que 25 ans après on mettra en doute les tests

  • stegre
    stegre     

    les parents sont innocents espérons qu ils trouvent ses assassins qu il puisse avoir la paix ce gosse

Lire la suite des opinions (12)

Votre réponse
Postez un commentaire