En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Des agriculteurs manifestent en 2010 à Paris
 

Des milliers d'agriculteurs et quelques centaines de bêtes manifestent aujourd'hui pour dire combien ils peinent à gagner leur vie. Les Parisiens pourront aussi goûter leurs produits.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

9 opinions
  • nanoubiquette
    nanoubiquette     

    Je suis éleveuse de chèvre, installée depuis 2007 je n'ai pas encor pu me dégager de revenu (nous vivons sur les économies de mes emplois précédents) Depuis deux ans nous vendons a perte et élevons nos chèvres grace aux emprunt que la banque veut bien encore nous accorder : prix de vente à 0,56 € / litre de lait pour un cout de production à 0,62 € par litre de lait (hors salaire et cotisations sociales) ; vente du chevreau : 18,6 € pièce cout de production 19,50 (toujours hors salaire et cotisations). Alors ont est probablement inconscient, certainement fou, mais on aime notre métier, on aime nos bêtes alors on s'accroche, mais beaucoup autours de nous ont rendus les armes... et ca nous fait de la peine, surtout quand on lit votre discour... savez vous qui est le plus grands bénficiaire des primes de la PAC... ? la couronne d'angleterre ! aprés viennent les céréaliers... Certaines production ne sont pas subventionnées... Pour plus de transparence nous touchons un peu moins de 5 000 € de prime par an soit de quoi nourrir 4 à 5 chèvres sur 1 an.
    Et si tous les agriculteurs se mettaient a vivre en autarcie ... ? Une grèves des livraisons de produits agricole pendant 1 an ?

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    S'il n'y a plus de paysans vous mangerez quoi ? Encore heureux qu'il y en aient qui s'accrochent. Tout le monde n'est pas motivé par l'appat du gain dans la vie, mais ne pas pouvoir boucler ses fins de mois est un AUTRE problème. A une heure où les gens n'ont plus pour ambition que de devenir fonctionnaire, je crois qu'il existe un problème extrêmement grave pour la France : nous ne pouvons déjà survivre que sur la base d'un système de transport qui fonctionne, si en plus on n'a plus assez de gens pour assurer la production, que fera-t-on demain ? Les gens ont-ils tous un potager chez eux ? Des armoires bien remplies ? Non. Au contraire. Ils sont tous devenus dépendants. Si un seul rouage flanche ce sera une catastrophe.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Le made in France est DEJA bourré d'antibiotiques et couvert de pesticides. Il faut CHANGER ce système et non pas le protéger. Le problème c'est qu'on a pris comme modèle le citadin moyen qui vit dans un petit logement et qui fait ses courses au supermarché pour servir de modèle social et fiscal. Ce type, tant qu'il arrive à survivre, on le ponctionne, et le reste de la population avec. Le problème c'est qu'il y avait des tas de gens qui se destinaient soit à acheter local, sur les marchés, bio, et qui n'en ont plus les moyens, soit qui voulaient un peu de terrain pour produire leur propre bouffe et qui ne le peuvent plus parce que désormais on considère que le citoyen normal ne doit posséder qu'une petite maison dans un lotissement avec de quoi garer sa voiture, poser son salon de jardin et creuser sa piscine. L'uniformisation du citoyen est facteur de décadence. Demander des aides c'est renforcer la pression fiscale et accroitre cette décadence. Il faut au contraire s'affranchir de ce système trop lourd et PROMOUVOIR un mode de vie plus sain, au lieu de promouvoir un système qui n'est basé que sur l'acquisition du prochain smartphone ou de la prochaine croisière.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Tiens, voici les épandeurs de pesticides.

  • Enayram
    Enayram     

    Je suis tout à fait de votre avis sarbo85 !!

    Parisienne exilée à la campagne depuis un an, je suis bien contente de pouvoir manger des produits de la ferme, sains pour mon organisme et bien plus goûteux que ceux achetés en supermarchés et dont on ne connait rien, sauf qu'ils sont issus de productions massives sans aucun respect pour l'animal maltraité, et pour le consommateur qui mange des merdes dont le seul avantage est d'être bon marché.

    C'est une philosophie de vie, je préfère manger moins mais mieux.

    En revanche, je pense qu'il n'y a pas assez de contrôles sur les pratiques de la majorité des agriculteurs qui manifestent aujourd'hui et qui n'ont d'agriculteurs que le nom qu'ils se donnent.

    Qu'ils soient contraints d'exercer dignement un métier qu'ils revendiquent avant d'avoir l'indécence de manifester comme ils le font.

    Que l'on interdise les élevages en batterie comme c'est le cas pour les poules et les lapins pour ce citer qu'eux.

    Ces productions intensives sont une honte pour la profession et pour l'état qui les autorise.
    Je ne suis pas végétarienne et suis bien contente de manger de la viande... OK... mais de la viande de qualité et non celle d'animaux suppliciés par des pseudo agriculteurs véreux dont la motivation n'est certainement pas l'amour du métier.

    Que le ministère de l'agriculture fasse enfin ce pour quoi il est payé depuis tant d'années.
    Qu'il permette aux agriculteurs, dignes de ce nom, d'exercer leur beau métier dans les meilleures conditions possibles et qu'ils puissent en vivre décemment.
    Non seulement c'est énormément de travail et de sacrifices mais c'est surtout que la production d'un pays est la vitrine qu'elle offre au monde.

  • helite
    helite     

    Je réagis aux propos de Hollande007 il ne faut quand même pas oublier les suicides d agriculteurs chaque année et les cessations d activités qu'on remplace souvent par des constructions ou des Aéroports , l agriculture et notre alimentation première, pas d agriculture = rien dans nos assiettes et celui qui choisit d être agriculteur c est plus par amour de la terre et une profonde passion du métier mais c est aussi pouvoir en vivre .
    Tout le monde ne peut se dire agriculteur.
    Installez-vous et vous verrez les choses autrement.

  • sarbo85
    sarbo85     

    le metier d agriculteur est d une extreme importance pour l avenir à l heure de la mondialisation.au dela du probleme économique, il s agit aussi d un probleme de santé,que dirons ceux qui les critiquent quand ils vont donner à leurs enfants des steacks venus de je ne sais ou;;; bourrés d antibiotiques ,,pour avoir la chance d habiter à la campagne,je suis pourtant désllé de voir des prairies laissées en jachere parceque les éleveurs ont fait faillite et ont laissé tomber...croyez vous que tous ces gens iraient manifester s ils allaient si bien que ça?

  • chantal3
    chantal3     

    qu'ils manisfestent c'est leur droit par contre les animaux qui les laissent dans les prés c'est plus leur place que d'être sur du macadam

  • Hollande007
    Hollande007     

    LES PAYSANS sont toujours en train de se pleindre alors que ce sont eux qui sont le plus subventionnes et aide. Ils racontent regulierement des histoire pour nous faire croire qu ils ne gagne pas leur vie!!
    depuis le temps qu ils nous disent cela, pourquoi font ils toujours le meme metier?
    Qu ils arretent de travailler . Personne ne travaille a perte, c est impossible et malhonete de faire croire cela a la population

Votre réponse
Postez un commentaire