En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Manuel Valls, ministre de l'Intérieur, le 19 septembre 2012
 

Un collectif des fabricants d'éthylotests a lancé mardi un cri d'alarme face à l'annulation prévue par le gouvernement de l'obligation de posséder un éthylotest dans les voitures.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • Carambar
    Carambar     

    qu'ils fabriquent des gadgets pour les portables en voiture... le marché est sans fin

  • mamily
    mamily     

    c'est triste pour les salariés mais on ne peut maintenir une activité qui produit des choses inutiles !!! il y aurait aussi lieu de s'interroger sur les entreprises qui font des pertes mais qui sont maintenues parce que les syndicats destructeurs sont là !!! et que le gouvernement n'a pas de courage

  • Philippe Serin
    Philippe Serin     

    C'est se qui arrive lorsque l'état fait travaillé des entreprises qui ne sont pas viables,cette entreprise est un exemple mais là aussi il y en a plein,il suffit de trouvé.car tout les conducteurs ou presque savent qu'au 2ème verres d'alcool ils dépassent le seuil de tolérance.

  • maylissa
    maylissa     

    Là ça devient n'importe quoi. On utilise le mot emploi à tout bout d' champ ... ppff

  • thierrymartinsgi320
    thierrymartinsgi320     

    La trousse mèdicale comme en Allemagne. Et les emplois seront préservés

  • Max 85
    Max 85     

    Quel chantage.....et combien éthylotests sont réellement fabriqués en France ????? ils ont qu'a exporter dans d'autres pays si c'est si efficace et au fait , les marchands d'armes vont licencier aussi s'il n'y a plus de kalachnikov dans les cités

Votre réponse
Postez un commentaire